Prime évaluations : diviser pour mieux régner

vendredi 12 février 2010

.

La campagne d’évaluations CM2 s’achevant à peine, les équipes sont soumises à de rudes tiraillements.
En effet, la prime de 400 euros malgré son caractère dérisoire enflamme les débats au sein des équipes.
Ces déchirements nous imposent néanmoins de prendre du recul sur les tenants et les aboutissants de cette carotte qui peut se transformer en bâton.

Qui est chargé de la distribution de cette prime ?

Les inspecteurs de circonscription qui ont tout à gagner face à des écoles désunies.

Et l’avenir de cette prime ?

Nous l’avons déjà dit ce n’est ni plus ni moins que salaire au mérite.
Il y a de fortes chances également pour que cette rétribution s’inscrive dans une logique d’obligation de résultats où tous les excès seront possibles. Le lien placé dans le paragraphe précédent est explicite à ce sujet.

Sud éducation est toujours opposé à la logique des primes.

Nous revendiquons l’amélioration des conditions de travail et des augmentations de salaire.


Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 12 février 2019

Publication

683 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
26 Auteurs

Visites

36 aujourd’hui
47 hier
208455 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté