DE LA MATERNELLE A L’UNIVERSITE : TOUS EN GRÈVE LE 6 SEPTEMBRE, LE 7 SEPTEMBRE, ET APRÈS ON RECONDUIT !

jeudi 2 septembre 2010

MANIFESTATIONS :

Grenoble : 10h00 pl. de la Gare
Privas : 10h30 Préfecture
Valence : 14h30 Champ de Mars
Chambéry : 14h30 pl. Caffe
Annecy : 10h00 Préfecture

La rentrée ne doit pas se faire normalement. L’ampleur des mesures de destruction de l’école publique le justifient pleinement.
- Encore plus de 10 000 suppressions de postes prévues en 2011 ! Objectif : 90 000 dans l’éducation, en 5 ans.
- Des milliers de collègues au chômage ou maintenus dans la précarité : enseignants, administratifs et vie scolaire.
- Une formation professionnelle détruite et le scandale des collègues stagiaires à temps plein dès septembre.
- Une dégradation sans précédent des conditions de travail des personnels et des élèves : explosion des effectifs,
destruction des aides (RASED dans le 1er degré), renforcement de la hiérarchie...
- Des réformes qui affaiblissent l’Ecole : réduction des horaires, socle commun, nouveaux programmes imposés,
suppression de la carte scolaire…
- Le démantèlement du service public d’orientation, son externalisation au profit du privé.
- Gel du salaire des fonctionnaires et à terme, baisse de nos revenus.
Il s’agit aussi pour nous, d’enclencher un mouvement d’ensemble, seul capable
de stopper le recul de société inacceptable du projet du gouvernement pour nos
retraites :
- Passage de 60 ans à 62 ans de l’âge légal de départ.
- Allongement de la durée de cotisation à 41,5 ans : un départ sans décote repoussé à 67 ans. Dans l’éducation, les
femmes, les précaires en seraient les principales victimes.
- Un projet financé à 90% par les salariés au profit des revenus des actionnaires et du capital financier !
Le 24 juin nous étions environ 2 millions dans la rue contre la « réforme » des retraites du
gouvernement. Depuis, l’intersyndicale interprofessionnelle nationale dont SOLIDAIRES fait partie a
décidé d’appeler à la grève générale interprofessionnelle le 7 septembre. Il faut s’y inscrire mais cela
ne suffira pas ! Seul un mouvement de grève générale interprofessionnelle reconductible pourra
imposer un rapport de force capable d’imposer l’abandon du projet de loi sur les retraites et de faire
reculer le gouvernement sur sa destruction de l’école publique.
Cette grève, il faut la construire !


Documents joints

PDF - 77.1 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 13 avril 2018

Publication

632 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

68 aujourd’hui
96 hier
175401 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés