ISERE - Evaluations nationales CM2, grosse colère !

vendredi 21 janvier 2011

Nous avions déjà fait part du courrier adressé, en octobre, par le recteur aux parents de lycéens « absentéistes » pendant le mouvement de réforme contre les retraites. Il les menaçait alors en leur indiquant que « les absences non justifiées figureront sur les bulletins scolaires des élèves concernés ».
Notre bien aimée Inspectrice d’Académie ne voulait visiblement pas être en reste… C’est aux enseignants faisant passer les évaluations nationales CM2 qu’elle a décidé de s’adresser cette semaine.
Pour nous, elle mérite dorénavant le petit sobriquet d’ Intimidatrice d’Académie.

Que dit ce fameux courrier ?
Il dit que « nous ne saurions accepter que certains élèves soient délibérément absents lors du déroulement des évaluations », que l’attitude de certains parents « illustre clairement une méconnaissance des objectifs de ces évaluations ».
Notre bien aimée Intimidatrice demande aux enseignants de « soigner tout particulièrement la communication en direction de l’ensemble des parents » et déclare « ne pas douter de [leur] professionnalisme pour clarifier et rassurer si nécessaire. »

Que ne dit pas ce fameux courrier ?
Il omet de préciser qu’au cours de la procédure, les dossiers des élèves sont dématérialisés (c’est à dire, numérisés), traités automatiquement avec l’application Affelnet 6ème via Base élèves (BE1D) et transférés automatiquement dans Sconet (l’équivalent de Base élèves pour le second degré). Ainsi, contrairement à ce qu’affirme le ministère en annonçant sur son site (là : http://www.education.gouv.fr/cid262/evaluation-des-acquis-des-eleves-en-ce1-et-cm2.html ) que « les résultats de chaque élève sont communiqués à ses parents par le maître de la classe ou le directeur de l’école. Ils peuvent ainsi mieux suivre les progrès de leur enfant. Ils sont les seuls, avec les maîtres, à connaître les résultats individuels de leur enfant » les résultats des évaluations CM2 remontent nécessairement nominativement au moins au niveau académique. Enfin, les collèges publics des départements concernés importent les dossiers de leurs élèves entrant en 6ème via Sconet. (source CNRBE)

Pour Sud éducation, ces évaluations participent à la mise en place généralisée du fichage des élèves et nous ne serons jamais « rassurés » par les explications de qui que ce soit tant que cette politique du fichage ne sera pas complètement abandonnée.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 13 novembre 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

44 aujourd’hui
67 hier
196763 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés