Précarité : quoi de neuf docteur ?

mardi 20 mars 2012

Rien de bien révolutionnaire, cela ne surprendra personne, dans la loi relative à l’emploi titulaire et à l’amélioration des conditions d’emploi des agents contractuels de la Fonction publique parue le 12 mars.

La loi Sauvadet découle du protocole signé par les syndicats CGT, CFDT, FO, UNSA, CFTC et CFE-CGC le 31 mars dernier. La FSU et Solidaires n’ont pas signé le texte.

Sauvadet et Sarkozy l’ont promis, juré, craché, le projet devait être adopté avant la fin de l’hiver ; il a été validé au sénat le 26 janvier, puis est passé en éclair à l’Assemblée nationale ; la loi est parue au JO le 12 mars. Elle aurait
vocation à résorber la précarité. La belle affaire…

Résorber la précarité ? La prétention n’est pas nouvelle, et la loi Sauvadet n’est qu’un énième plan de contractualisation-titularisation, très partiel, évidemment bien loin d’être acceptable et susceptible d’atteindre son soidisant objectif.


Documents joints

PDF - 835.6 ko

Navigation

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 12 janvier 2018

Publication

621 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

10 aujourd’hui
58 hier
165453 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés