Bulletin du 12 Juin

vendredi 15 juin 2012

Au menu : 1) le vrai changement dans l’EN, c’est maintenant ?

2) pas pour les IA...

3) Au Québec, c’est maintenant... mais pas dans le bon sens !

1) le vrai changement dans l’EN, c’est maintenant ?

Pas de remontées des résultats des évaluations nationales ; 1000 créations de postes, uniquement dans le 1er degré ; 15h hebdomadaires en classe pour les stagiaires ; réemploi des 14.600 contrats aidés ; abrogation du décret sur l’évaluation des enseignants...

Le changement est un peu léger ! Les postes fermés le restent pour la plupart (pour rappel, 16.000 en 2011...), la masterisation est toujours d’actualité, les précaires le restent... Il ne s’agit là que d’aménagements des mesures prises par la gouvernement précédent, mais en aucun cas de grands bouleversements !

Quid du transfert des personnels administratifs et des PLP aux Collectivités territoriales ? De la territorialisation du service d’orientation ? De la réforme du GRETA ? Des celles des lycées et du collège ? Des nouveaux programmes ? Du socle commun de compétence ? De l’autonomie des établissements ? Du service minimum d’accueil et des heures d’information syndicale hors temps élève ? Du vote électronique ?... Des réformes qui instaurent un enseignement financé localement, soumis à des exigences de résultats et de compétitivité, qui ce nouveau gouvernement ne semble pas renier...

le communiqué de SUD éducation à lire

2) pas pour les IA...

… qui, comme vous le savez, sont remplacés depuis le décret du 6 janvier 2012 par les Directeurs Académiques des Services de l’Éducation Nationale : au-dela du titre, c’est en fait un passage sous la tutelle des Recteurs... qui peut faire craindre la mise en place d’une gestion manageriale de l’Éducation Nationale. Mais l’augmentation de 40% de leur salaire devrait les consoler...

un communiqué de SUD éducation

En attendant, nos IA continuent contre vents et marées à appliquer leurs directives : nous en avons 2 exemples locaux. Avec l’IA des Hautes-Alpes, qui demande aux écoles, malgré les directives du Ministère, de faire remonter les résultats des évaluations CE1 et CM2. Ou bien le notre, qui demande aux directeurs d’indiquer "le nom des enseignants de votre école ayant participé aux évaluations et le montant que vous souhaitez lui voir attribuer". Que les directeurs n’hésitent pas à lui signifier que ce n’est pas leur rôle, conformément au décret du 30 juin 2009, dont l’article 4 précise que c’est justement le boulot de l’IA, sur proposition de l’IEN (Le montant de l’indemnité allouée à chaque enseignant est déterminé sur proposition de l’inspecteur de l’éducation nationale chargé de la circonscription dans laquelle se trouve l’école, en fonction de la participation effective des enseignants à ces évaluations) : qu’ils se débrouillent entre eux, nous leur laissons leur autorité !

3) Au Québec, c’est maintenant... mais pas dans le bon sens !

Pour finir, des nouvelles de nos amis du Québec, où la répression bat son plein : le gouvernement, énervé par les grèves et manifestations qui secouent le pays, a trouvé la solution avec la ’Loi 78’ (à lire !) : déclaration préalable des manifestations, obligation de dispense des cours, restriction du droit de manifester avec amendes (de 700 à 9700€) à la clé pour les organisateurs de piquets de grève, arrestations (jusqu’à 700 personnes en une nuit !)...

Mais le mouvement, lancé depuis février, ne semble pas faiblir !

Nos luttes ont construit nos droits, notre résignation les détruirait. Mobilisons-nous !

— 


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 24 septembre 2018

Publication

655 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

63 aujourd’hui
76 hier
191118 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés