Bulletin hebdomadaire du 14 septembre 2012

lundi 17 septembre 2012

1- Refondons l’école :

Vous avez toutes et tous reçu, cette semaine, le courrier de Vincent Peillon et George Pau-Langevin concernant le projet de « refondation de l’école ».

Tout y est, il n’y a qu’à se servir : priorité, objectifs, concertation, initiative, comité de pilotage, partenariat, intelligence collective, succès, échange, débat, engagement, … blablabla. Opération de com’ aux p’tits oignons.
Tout cela pour quoi ? Aboutir à un rapport et une proposition de loi pour la fin de l’année 2012.

Divaguer sur le site internet dédié à tout cela, www.refondonslecole.gouv.fr., s’avère un excellent exercice si l’on veut se spécialiser dans l’étude du verbiage institutionnel des marchands de sable chargés de nous endormir sur les finalités d’une telle supercherie. Car, même sans boule de cristal, nous pouvons vous affirmer ici que le fameux rapport est déjà écrit et que le projet de loi est déjà bien ficelé.

Il n’est qu’à lire les références maintes fois répétées au socle de commun de compétences, aux rapports de l’OCDE, … Bref, la ligne reste la même et elle est tracée par le seul monde de l’entreprise désireux d’inscrire dans les cerveaux de chacun d’entre nous que l’heure est à la compétition sociale généralisée. L’école doit se rendre économiquement utile, et donc, fournir la chair à patron nécessaire. Sur le socle commun et les compétences qui vont avec, l’objectif de l’OCDE est affiché noir sur blanc dans les multiples rapports qui servent de mode d’emploi aux gouvernements. Compilation : « les employeurs ont reconnu dans les compétences des facteurs clés de dynamisme et de flexibilité des salariés, garantissent d’avantage de souplesse de la main d’oeuvre, aident l’Europe à s’engager dans la compétition globalisée, ... ». Tout est en ligne.

Tout est en ligne également en ce qui concerne le pédigrée des personnalités qui composent les différentes commissions de « refondons l’école ». Allez, une au hasard : François Momboisse. Allez voir, c’est instructif. Il est responsable de l’atelier « Un système éducatif juste et efficace ».

Il est depuis 2002 président de la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) qui comprend plus de 560 entreprises adhérentes. Le bilan d’activité 2011/2012 de cette FEVAD montre qu’elle « intervient auprès des autorités compétentes chaque fois que les intérêts de la profession ou la compétitivité des entreprises sont en jeu », qu’elle tend à « promouvoir un environnement juridique et économique favorable au développement du e-commerce et de la vente à distance » pour « soutenir la compétitivité ». On comprend mieux en quoi il peut participer à refonder l’école...

Ah, une dernière chose, François Momboisse est également depuis 2006 membre du conseil d’administration du Conseil du commerce de France, et depuis avril 2011 membre du CNN (Conseil National du Numérique), vice-président en charge de la compétitivité.

Il est membre du comité exécutif du MEDEF et, depuis juin 2012 Président de l’association E- COMMERCE EUROPE qui est née de l’union des fédérations professionnelles de sept pays pour représenter les intérêts du e-commerce à Bruxelles.

Tout est dit, il ne vous reste plus qu’à vous engager, vous aussi, dans le grand déballage « d’intelligence collective » initié par nos ministres socio-démocrates gardiens du temple capitaliste.

2- Livret Personnel de Compétences :

Un Livret Personnel de Compétences (LPC) simplifié pour 2012-2013 !

C’est ce qu’a annoncé le Ministère de l’éducation national le 7 septembre :

http://www.education.gouv.fr/cid61429/un-livret-personnel-de-competences-simplifie-pour-l-annee-scolaire-2012-2013.html
Pour quelles raisons ? « L’inutile complexité du Livret personnel de compétences actuel, en particulier, est un frein à son appropriation par les enseignants et les familles des élèves. »

Ça, on le savait depuis longtemps.

Bon, c’est pas tout rose non plus, ne nous enflammons pas. La fin nous fait vite déchanter : « La concertation actuelle sur la refondation de l’école nous permettra de définir de nouvelles modalités d’évaluation d’un socle commun repensé et mieux articulé avec les programmes scolaires, afin de construire un système plus juste, plus égalitaire et mieux compris par tous ceux qui doivent en bénéficier. »

Si ce passage vous donne envie de relire le point 1 de ce bulletin, c’est bon signe, vous avez su lire entre les lignes et êtes prêts à alléger le LPC jusqu’à ce qu’il ait totalement disparu.

3- On a les amis qu’on mérite...

Avec des copains comme Serge Dassault on n’a pas besoin d’ennemi. C’est en tout cas expérience faite pour notre cher ministre de l’intérieur Manuel Valls à qui le sénateur de l’UMP a fait une petite révérence lors de l’inauguration de la foire de Corbeil Essonne ce mercredi 12/09 : « Pour moi, pour nous, la sécurité n’est ni de gauche ni de droite. Et je dois vous dire que nous sommes très heureux de son action […]Actuellement, c’est très bien. Pour les Roms et tous les autres, c’est formidable. Donc bravo Manuel et continue ! ». Origine du compliment (apprécié à sa juste valeur par le ministre) : le siège de député que Môssieur Valls avait ravi au patron du Figaro. Sans rancune évidemment !

A voir ici : http://www.youtube.com/watch?v=xzyR_YYYQdc


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 13 novembre 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

44 aujourd’hui
67 hier
196763 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés