Bulletin hebdomadaire du 21 septembre 2012

vendredi 21 septembre 2012

1) Quand les sardines bouchent autre chose que le Vieux Port…

Les parents d’élèves de l’école maternelle F. Dolto à Echirolles se mobilisent depuis la rentrée pour une ouverture de classe. Depuis le début de la semaine, ils multiplient les actions : dormir à l’école, bloquer le tram, bloquer l’école… Mais avec une moyenne de 31,75 élèves par classe (toutes les classes sont à 32 sauf une…) l’école est juste en dessous du seuil légal pour une ouverture. Mais que l’on se rassure car, aux dires de la DASEN, M. Lesko, qui entend bien faire la sourde oreille sur cette affaire : « A l’école Françoise Dolto, je tiens à le dire, ce sont des enseignants qui sont tout à fait en situation de faire réussir leurs élèves. Je sais que du bon travail pédagogique peut se faire avec les classes de maternelle telles qu’elles sont actuellement. »
Propos recueillis dans l’interview du journal local de France 3 du 18.09.12

Ouf. Bon ben on laisse tomber alors ...

Et bien NON ! Il est plus que temps de se mobiliser pour le problème des effectifs dans nos écoles !!

Pour rappel, les propos de Mme LESKO, directrice départementale de l’EN en avril 2010 dans les colonnes du Dauphiné Libéré : « les effectifs en maternelles sont partout nettement en deçà (entre 19 et 24 élèves) du seuil d’ouverture de 32 élèves par classe ! ». Le changement de lunettes et de calculette c’est maintenant Monique !

Par ailleurs, après avoir pris contact avec l’équipe de cette école, nous avons pu constaté que l’IEN de la 3ème circonscription, Mme Charrière, usait de tous les moyens, y compris fallacieux, pour tenter de museler leur expression. Et c’est donc, sans grand étonnement mais toujours avec le même agacement, que nous avons appris que Mme Charrière assenait la directrice de « devoir de réserve » et autre « devoir de loyauté », brandis comme des menaces au cas où leur viendrait l’idée de trop s’énerver !

Nous n’avons pas manqué une occasion pareille et avons donc contacté cette IEN. Et, comme par miracle, quand il a fallu confirmer ces propos au téléphone, plus rien… « Une incompréhension » certainement de la part de nos collègues. Et donc l’occasion de rappeler ici que le fameux « devoir de réserve » a disparu de la loi depuis 1983 !

Toujours marrant de voir s’effondrer le blabla managérial d’un supérieur hiérarchique.

Pour soutenir cette lutte, les informer de la situation de votre école si vous êtes dans le même cas ou simplement vous tenir au courant… deux liens et un numéro de téléphone :

- sur Twitter : https://twitter.com/LesSardinesDeDo

- sur Facebook : les sardines de Dolto

- Ecole maternelle Françoise Dolto : 04-38-49-84-31

2) Et vlan !

Nous vous en parlions la semaine dernière, vous savez qu’actuellement se tient la grande concertation sur le thème de la refondation de l’école. Nous vous avons déjà fait part de tout le bien que nous en pensions…

Sud éducation participait, avec d’autres syndicats, à l’atelier sur l’orientation et la formation. Cette semaine, la décision a été prise de claquer la porte de cet atelier qui, comme attendu, n’était qu’une belle mascarade.

Car en effet , si l’orientation « fonctionne mal » selon les propos du ministre de l’Éducation nationale, pas un instant il n’aborde les raisons historiques de cette dégradation :

- suppression massive de postes de conseillers d’orientation psychologues (1 poste sur 6 remplacé depuis 5 ans) ;
- précarisation du corps ;
- démantèlement du réseau des CIO par suppression et fusion des structures ;
- transfert aux enseignants des tâches d’orientation ;
- et, plus récemment, mise en place des procédures de labellisation dans les territoires en application de la loi OFPTLV dont SUD Éducation demande l’abrogation.
SUD Éducation refuse de participer à ce jeu de dupe. Nous mettrons tout en œuvre pour faire connaître les méthodes utilisées, les objectifs définis et les conséquences pour les élèves et les familles.
Vous pouvez prendre connaissance du communiqué fédéral expliquant la position de notre syndicat.

FEDERATION DES SYNDICATS SUD EDUCATION - COMMUNIQUE FEDERAL

17 boulevard de la Libération 93200 Saint-Denis tél 01 42 43 90 09 fede@sudeducation.org

La concertation montre son vrai visage ! SUD éducation claque la porte de cet atelier.

Alors que la concertation sur la refondation de l’école et sa thématique
« orientation » est en cours on apprend par une dépêche de l’AEF que le 1er ministre vient de signer avec le président de l’Association des Régions de France un document présentant « 15 engagements pour la croissance et l’emploi « dont 2 concernent directement l’orientation (voir doc associé). L’engagement N° 8 confie aux régions l’animation et la coordination du service public d’orientation tandis que le N° 12 transfère le pilotage et l’animation territoriale de l’offre d’Orientation Tout au Long de la Vie qui, jusqu’à présent, se limitaient à un public non scolaire. Détournés de leur mission initiale, les CIO vont, par ces engagements, être associés au service de l’insertion professionnelle immédiate, aux besoins locaux de l’emploi.

Sans s’interroger sur les spécificités des professionnels de l’orientation (formation à Bac + 5 dans les domaines de la Psychologie et de la Sociologie) le gouvernement considère-t-il que l’autorité fonctionnelle des Régions est plus propice à la construction des élèves et que les problématiques propres à la jeunesse peuvent être traitées comme celles des adultes ? On assiste ici à une grave dénaturation de l’orientation à l’école.

Si l’orientation « fonctionne mal » selon les propos du ministre de l’Education nationale, pas un instant il n’aborde les raisons historiques de cette dégradation :
Suppression massive de postes de conseillers d’orientation psychologues (1 poste sur 6 remplacé depuis 5 ans).

- Précarisation du corps.

- Démantèlement du réseau des CIO par suppression et fusion des structures. -Transfert aux enseignants des tâches d’orientation.

-Et, plus récemment, mise en place des procédures de labellisation dans les
territoires en application de la loi OFPTLV dont SUD Éducation demande l’ abrogation.

SUD Education refuse de participer à ce jeu de dupe. Nous mettrons tout en œuvre pour faire connaître les méthodes utilisées, les objectifs définis et les conséquences pour les élèves et les familles.

3) Appel à souscription publique pour le local historique de la CNT au 33, rue des Vignoles à Paris

Nous relayons cet appel important pour la défense et la survie du local de la CNT à Paris. N’hésitez donc pas à souscrire et à diffuser cet appel !
Plus de renseignements là : http://www.cnt-f.org/nautreecole/?Appel-a-souscription-publique-pour

4) Allons guincher pour eux !

Samedi 22 septembre de 14h30 à 18h30 au Jardin de Ville de Grenoble est prévu un rassemblement festif et solidaire pour exiger non seulement la régularisation des travailleurs sans papiers, mais également une autre politique d’asile et d’immigration et la fermeture des centre de rétention.

JPEG - 30.5 ko

Au programme : groupes de musique, stands, témoignages, prises de parole... et ce à l’invitation de plusieurs syndicats : CGT, CFDT, FSU, SOLIDAIRES, UNL 38, UNEF ...

Alors, comme il fait beau et que vous aimez défendre de belles causes, chaussez vos petits souliers et zou !

Vous pouvez télécharger en pièce jointe le tract d’appel intersyndical.


Documents joints

Travailleurs SP 22 septembre
appel intersyndical de soutien aux travailleurs sans papiers
Travailleurs SP 22 septembre
expression solidaires 38

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 13 novembre 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

44 aujourd’hui
67 hier
196763 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés