Bulletin hebdomadaire du 28 septembre 2012

vendredi 28 septembre 2012

Suite aux réactions suscitées par l’article concernant le collège Jovet et pour répondre à la demande des enseignants du collège, Sud éducation a pris la décision de retirer de son site cet article..

À leur demande, les enseignants du collège Jovet souhaitent apporter certaines précisions aux propos tenus dans notre article :

- La grève à la rentrée a duré trois jours.
- Ils pensent que l’utilisation du mot « roquet » n’était pas appropriée.
- Ils sont heureux de l’arrivée du nouveau chef d’établissement et lui accordent toute leur confiance.

****************************************************************

2- Peillon pompe sur Obama :

Détonnante dans le paysage social américain, la longue grève des enseignants de Chicago a pris fin, mercredi 19 septembre, après que les 26 000 adhérents du syndicat CTU ont obtenu des augmentations de salaire.

Une bonne nouvelle certes, mais le maire de la ville et patron du système scolaire, Rahm Emanuel, ancien chef de cabinet de Barack Obama, a gagné sur un point central qui avait motivé le conflit : dès cette année, les performances des élèves seront prises en compte dans l’évaluation des enseignants.

Les résultats des enfants à des tests "pèseront" pour 25 % dans la note attribuée à leur professeur pendant deux ans, puis pour 30 % à partir de la troisième année de la mise en oeuvre de la réforme. Le nouveau système rend possible le licenciement d’un enseignant dont la classe progresse insuffisamment.

Un peu de mauvais esprit, ça nous changera. Relisons cet extrait, signé en 2012 par Vincent Peillon, pour sa contribution aux débats sur la refondation républicaine du PS*. « Le système éducatif doit donc trouver l’essentiel des ressources de cet immense effort national en son sein. La gauche doit proposer aux corps enseignants et aux personnels d’éducation un nouveau contrat de progrès. De meilleurs salaires, en échange d’une présence plus longue dans les établissements (en adaptant les locaux). De nouvelles tâches également : le suivi individualisé, le soutien scolaire, la participation aux processus d’orientation et de construction des parcours individuel scolaire et professionnel de chaque élève, le travail d’équipe, le tutorat de jeunes stagiaires. »

Au passage, on comprend déjà qu’il va falloir faire le boulot des conseillers d’orientation, du RASED, des assistants sociaux, des formateurs. Ça a déjà commencé, on voit que le PS est chaud bouillant pour faire empirer la situation.

Et notez bien le « contrat de progrès », un « meilleur salaire », …
Imaginez ce qui pourrait figurer dans le contrat… La performance des élèves contre un meilleur salaire ? Si l’on fait cette hypothèse, on n’est pas loin de Chicago.

* http://www.parti-socialiste.fr/static/9245/la-contribution-de-vincent-peillon.pdf


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 13 novembre 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

44 aujourd’hui
67 hier
196763 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés