Bulletin hebdomadaire du 12 octobre 2012

vendredi 12 octobre 2012

1- Information de l’intersyndicale Isère Sud/CNT/PAS : 1er degré

- Les animations pédagogiques

Les textes disent : on doit faire 18 h d’animations pédagogiques.

Les textes ne disent pas : que certaines animations sont obligatoires et d’autres facultatives.

Vous pouvez donc choisir les animations pédagogiques qui vous conviennent, sans tenir compte d’un caractère « obligatoire », tant que vous faites suffisamment d’heures.

- Les réunions d’information syndicale (RIS)

Chacun de nous a le droit de participer chaque année à 10h de RIS sur son temps de travail mais pas sur son temps de classe.

On peut les prendre sur les temps d’animations pédagogiques et de conseils de maîtres ou de cycles.

Si vous participez à une RIS et en échange ne vous rendez pas à une animation pédagogique (pas besoin qu’elles soient en même temps), informez votre IEN de cette absence, si possible AVANT l’animation pédagogique. Il vous est toujours possible de régulariser votre absence si vous ne l’avez pas informé avant.
Attention, il faudra fournir un justificatif de présence à la RIS.

L’intersyndicale proposera donc en 2012-2013 des RIS communes, à thèmes. Pour rappel, les thèmes de l’année dernière étaient le LPC, la résistance et les droits syndicaux, l’évaluation.

Un nouveau message précisera les dates, le lieu, les horaires et l’ordre du jour de chaque RIS.

N’hésitez pas à nous tenir informés en cas de pressions renouvelées de l’administration.

2 - Carte postale du Portugal :

Le Portugal se démène dans une crise de société qu’auraient difficilement pu imaginer les capitaines de la révolution des oeillets. Comme en Espagne ou en Grèce, les manifestations pour combattre les mesures d’austérité sont fréquentes. Le premier ministre portugais, Pedro Passos Coelho a réagi cette semaine en disant qu’il fallait veiller à « ne pas ternir l’image du pays à l’étranger » ...

C’est une vieille lubie chez nos amis portugais. José Manuel Barroso, actuel président de la commission européenne conseillait aux journalistes, lorsqu’il était au gouvernement portugais, qu’il ne fallait pas parler du travail infantile car cela donnait « une image horrible du Portugal ».

Ne nous y trompons pas, c’est avant tout aux yeux des financiers et des marchés qu’il faut plaire. Les roucoulades sont quotidiennes au Portugal comme ailleurs. Le gouvernement de Coelho a par exemple décidé le 7 septembre 2012 de relever de 11 à 18% les cotisations sociales salariales et de baisser simultanément les cotisations patronales de 23,75 à 18%*. Raté, le peuple n’a encore une fois rien compris à ce travail de retouche sur l’image et est redescendu dans la rue en criant « Voleur ! Voleur ! », "Le peuple est fatigué d’être volé et humilié".

La spirale suicidaire capitaliste qui est en train d’emmener une partie de plus en plus grande de l’Europe amène les portugais à lutter, au jour le jour, pour leur survie. La débrouille du quotidien, des gens qui meurent faute de soins, des lycéens et des étudiants dont les familles ne peuvent plus payer les études, … Voilà réellement de quoi ternir l’image du Portugal en particulier, de tous les peuples subissant la crise capitaliste en général.

* Challenges Magazine, 4 octobre 2012.

3 - Mercredi 17 Octobre 2012, 51 ans après...

18H : Rassemblement à Grenoble, Place Edmond Arnaud (quartier Très-Cloîtres)

NOUS JETTERONS UNE FLEUR DANS L’ISERE à la mémoire des centaines de manifestants algériens massacrés le 17 octobre 1961 à Paris

Vous pouvez télécharger l’appel en pièce jointe.

20H : Projection « Le 17 Octobre 1961 » à Antigone, 22 rue des Violettes à Grenoble.

(Tram C, arrêts "Vallier-Catane" ou "Dr Calmette")

plus d’infos : www.bibliothequeantigone.org

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé par Maurice Papon, préfet de Police de Paris. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers de ces manifestants furent arrêtés, emprisonnés, torturés ou, pour nombre d’entre eux, refoulés en Algérie. Des centaines perdirent la vie, victimes d’une violence et d’une brutalité extrêmes des forces de police.

En ce jour anniversaire, Antigone vous propose la projection d’un diaporama qui retrace la mise en place en Algérie et en France de la « doctrine de la guerre révolutionnaire » et les événements du 17 octobre 1961 à Paris.

4 – Education nationale cherche sponsor

Pour ceux qui n’en seraient pas encore convaincus, notre Ministre de l’Education nous explique que les entreprises et l’Education Nationale doivent travailler ensemble : « Pour réussir l’orientation […] il faut que les entreprises se mobilisent davantage. ». Si vous n’êtes pas persuadés, il argumente : « je veux que l’on puisse ajuster les préoccupations des entreprises et les nôtres pour donner la meilleure formation possible et la plus utile aux jeunes... L’éducation nationale doit assumer pleinement son rôle qui n’est pas seulement de former des citoyens mais aussi de préparer les jeunes à un emploi. »

Donc, soyons ouverts camarades, laissons entrer les entreprises à l’école comme Casino qui propose 30 000 € (sur trois ans) pour financer les projets d’établissements en zone ECLAIR, ou IBM qui propose des formations aux enseignants (le nouvel ordinateur ergonomique étant offert par la suite !)… Bien ancrés dans la logique d’expansion de l’e-education prônée par Monsieur ‘Lechangementcestmaintenant’, on sera tous contents d’avoir bientôt dans nos classes des tablettes numériques ! Youpi.


Documents joints

appel 17 oct 2012

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 13 novembre 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

44 aujourd’hui
67 hier
196763 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés