Bulletin hebdo Isère du 11 octobre 2013

vendredi 11 octobre 2013

1- Le MRAP dépose plainte contre Manuel Valls :

Mercredi 10 octobre, le Conseil National du MRAP a décidé à l’unanimité le dépôt d’une plainte (voir pièce jointe) devant la Cour de Justice de la République à l’encontre de Manuel VALLS, Ministre de l’Intérieur, pour provocation à la violence, la haine et la discrimination raciste.

En effet, les propos tenus sur France Inter par Manuel Valls le 24 septembre 2013 selon lesquels les ROMS sont des « populations qui ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation » ou encore « les ROMS ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie » ou enfin, « j’aide les Français contre ces populations, ces populations contre les français » sont des allégations méprisantes, injurieuses à l’égard des ROMS, qui incitent à la discrimination, à la violence et à la haine. A l’instar de Brice HORTEFEUX et de Claude GUEANT, Manuel VALLS inscrit dans la continuité une politique de bouc-émissaire. Le MRAP par cette action en justice reste fidèle à ses valeurs et ses engagements historiques.

PNG - 170 ko

Deux regards, une seule direction...

2- Rythmes scolaires : Le début de la fin ?

Tout va bien, tout va bien,
Entre nous tout va bien,
Tu crois que tout va bien
Mais tout va mal, très mal.

Claude Barzotti, 1977.

PNG - 66 ko

Crillon, petite commune de l’Oise, a dû faire marche arrière dans l’application dès la rentrée 2013 de la réforme des rythmes scolaires, à la suite de problèmes d’organisation.

Récemment, une pétition des parents d’élèves s’opposant à la mise en place de la réforme avait recueilli 66 signatures pour 70 élèves scolarisés.

http://www.courrier-picard.fr/region/crillon-abandonne-la-semaine-des-quatre-jours-et-demi-ia186b0n203344

Pourtant, pour Vincent Peillon « la réforme des rythmes scolaires marche bien » (le Monde, 3 octobre 2013). Si cela marche si bien, pourquoi est-il obligé de jouer les pompiers de service et de mentir sur le désastre actuel ?

Dans le rôle de l’extincteur, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a donné mercredi 9 octobre son accord pour « la pérennisation en 2014 du fonds d’aide aux communes pour la mise en place des nouveaux rythmes scolaires ». Et en 2015, 2016, … ?

Flagrant délit de mensonge ? Oui, si l’on met en regard la déclaration du ministre de l’Éducation nationale (qui a relativisé mercredi la marche arrière de la commune de Crillon, soulignant qu’elle était seule dans ce cas parmi 4 000 autres communes) et celle de Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France (AMF) qui souligne, lui « qu’environ 1% des 4 000 villes engageant la réforme cette année a effectivement renoncé, confrontée à des difficultés financières, à des problèmes de recrutement d’animateurs et de normes d’encadrement ». Ça fait quand même 40 en France ! Quand le Ministre ne veut en retenir qu’une...

Parmi les bons élèves de cette soit-disant réforme, la Mairie de Grenoble, par la voix de M. Bron, élu en charge de l’éducation, commence à modérer son enthousiasme. « On n’est pas encore au point », « c’est clair on doit travailler la qualité », « c’est vrai que ce sera peut-être plus difficile quand il fera mauvais »

« Je suis bien plus inquiet au niveau national que local... » (Grenews, 10 octobre 2013)

Pas de quoi rassurer Vincent tout ça.

3- Ça eut payé, mais pas pour tout le monde...

94,12€ pour le « surcroît de travail occasionné »… C’est la somme que souhaitait verser leur DASEN aux directeurs d’écoles des 48 communes d’Indre et Loire qui ont adopté la réforme des rythmes scolaires à la rentrée. Auraient pu seulement... Ils n’auront rien. Ainsi en a décidé le cabinet du ministre de l’Education Vincent Peillon.

L’obole du DASEN était déjà discutable (les collègues qui n’ont pas la direction n’ont-ils pas « géré » cette réforme au quotidien également ? N’est-ce pas une tentative d’acheter la paix sociale ? Cette prime au mérite n’est pas tout simplement détestable ?) mais le refus du Ministère démontre bien, s’il fallait encore des preuves, le mépris qu’il a pour les personnels.

Il sait se montrer par contre bien plus généreux envers ses chefaillons (Dasen, Dasen-adjoints, secrétaires académiques, …) dont le montant des primes annuelles a été récemment augmenté de 20%. Le blocage des salaires ça n’est visiblement pas pour tout le monde !

4- Grève le 15 octobre :

Journée de grève contre le projet de réforme des Retraites ce mardi 15 octobre à l’appel de Solidaires, CGT et Fsu. Vous pouvez télécharger l’appel commun.

PDF - 136 ko
appel commun 15 octobre 2013

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 13 novembre 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

19 aujourd’hui
66 hier
196870 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés