bulletin du 3 octobre

le libéralisme, dans l’Education Nationale et en Europe
vendredi 3 octobre 2014
par  Alixe

Au menu : 1) contrat CUI = 20h par semaine !
2) RIS sur la précarité à l’école
3) Traité transatlantique, c’est non !
4) vidéo : proies et prédateurs

1) contrat CUI = 20h par semaine !
Après d’intenses et dures recherches juridiques, une confirmation : une personne sous contrat CUI doit faire les horaires indiquées sur son contrat (souvent 20h par semaine) et PAS PLUS. Explication : les horaires d’un CUI ne peuvent pas être annualisées, mais seulement modulées. La différence : on n’additionne pas les heures faites chaque semaine pour avoir à la fin de l’année un total qui correspond aux heures dues [20h x (52 semaines – 5 semaines de congés payés)], mais on peut faire certaines semaines un peu plus et d’autres un peu moins que ses 20h. SAUF que c’est sur un volet de 4 semaines (pas sur l’année), que le planning de la modulation doit être en annexe du contrat, et que les semaines de vacances scolaires ne peuvent pas être imputées aux collègues (qui ne peuvent pas venir pas parce que l’école est fermée...) ; tout ça en respectant un maximum de 24h par semaine (Code du travail : max de 48h par semaine à plein temps).
Conclusion : les personnes ayant signé un contrat CUI doivent 20h par semaine POINT.
Nous avons donc écrit une lettre (en pj) au proviseur du lycée Briffaut de Valence (lycée qui gère tous les contrats CUI de la Drome), pour lui expliquer que les contrats qu’il signe sont illégaux...
Mais pour que cette lettre ait du poids, elle doit être massivement accompagnée de lettres individuelles de personnes en contrat CUI qui demandent à ce que la loi soit respectée et à ne faire que 20h par semaine (parce que nous seuls, le proviseur, on le fera bien rire... alors qu’avec plein de demandes, il aura peu de se prendre des procès au tribunal des prud’hommes s’il refuse !) : une proposition de modèle en pj... N’hésitez pas à vous en emparer !

2) RIS sur les droits
Mercredi 26 novembre, rendez-vous à 8h30 à Livron (le lieu sera confirmé : à la mairie ou à l’école Marcel Pagnol) pour parler de la précarité à l’école : quels droits pour les personnels, quelles luttes mener ?
Les AVS-EVS-AESH sont bien sur concernés, mais aussi les enseignants, puisque nous travaillons ensemble...
Pensez à informer votre IEN (pour les enseignants) de votre participation (modèle en pj). Pour les CUI-AESH, il faut informer votre supérieur hiérarchique (votre employeur) : modèle dans l’affiche.
Pour les enseignants, un nouveau décret autorise une réunion sur le temps devant élèves (à condition d’accueillir les élèves à l’école...), et 3 réunions dans l’année (une par trimestre) : nous en organiserons donc d’autres en 2015.

3) Traité transatlantique, c’est non !
« Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire. » Ces mots confiés par David Rockefeller au magazine américain Newsweek, le 1 février 1999, fournissent la clé pour comprendre ce qui se passe depuis une trentaine d’années et qu’on appelle « mondialisation néolibérale ». Déléguer au secteur privé la maîtrise des choix ou, pour l’exprimer à la manière pudique de journaux comme Le Monde ou Les Echos, « redéfinir le périmètre de l’Etat », c’est l’objectif du patronat et des milieux financiers.
Cet objectif, est en passe d’être atteint avec le projet intitulé « Partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement » (TAFTA). Derrière les termes anodins pour désigner un accord classique de libre-échange se cache un projet d’une ampleur radicalement différente.
En effet, le 14 juin 2013, les gouvernements de l’Union européenne ont demandé à la Commission européenne de négocier avec les Etats-Unis la création d’un grand marché transatlantique. Un mandat dont le texte officiel, frappé du sceau du secret, n’existe qu’en anglais. Confier aux firmes privées la possibilité de décider des normes sociales, sanitaires, alimentaires, environnementales, culturelles et techniques, c’est désormais l’objectif des firmes transnationales et des gouvernements d’Europe et des USA dont ils sont l’instrument politique.
La résistance s’organise, tout est là : https://www.collectifstoptafta.org/l-appel/
l’appel "hors TAFTA" est en pj et en ligne : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/100714/toutes-et-tous-hors-tafta
à signer en ligne : https://www.collectifstoptafta.org/

4) vidéo : proies et prédateurs
Pour conclure sur le libéralisme, une petite vidéo percutante à découvrir.
http://www.ariegenews.com/news-78304.html


Documents joints

lettre briffaut temps de travail CUI
lettre type modulation horaire
lettre type modulation horaire
affiche RIS précarite à l'école
modèle lettre info IA
bulletin 3 octobre

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 13 février 2018

Publication

624 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

9 aujourd’hui
101 hier
169078 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés