bulletin d’info du 7 novembre

on rit ou on pleure ?
vendredi 7 novembre 2014
par  Alixe

Au menu :
1) répression militante
2) le TAFTA continue
3) rigolons un peu !
4) RIS le 26 novembre

1) répression militante
le maire à Crest, l’Etat dans la Somme et dans le Tarn... Les militants continuent à s’en prendre plein la gueule !
A Crest, 2 militants d’un collectif de soutien aux Palestiniens ont été convoqués à la gendarmerie pour avoir occupé l’espace public pendant le marché sans autorisation...
9 militants de la Confédération paysanne condamnés à Amiens à de la prison avec sursis (jusqu’à 5 mois) et des amendes pour avoir démonté la ferme-usine des mille-vaches, en construction. Des peines plus sévères que les réquisitions du Parquet !
Un militant tué par une grenade en s’opposant, avec 7000 personnes, à la construction d’un barrage inutile (voir le rapport d’experts indépendants sorti fin octobre) imposé par la force à la population, sans débat. Comme d’autres grands projets inutiles et imposés, avaleurs d’écosystèmes et de fonds publics, qui suscitent le rejet de milliers de personnes : ligne à grande vitesse Lyon-Turin, EPR à Flamanville, aéroport à Notre-Dame-des-Landes, zone commerciale EcoCity près de Paris, ferme des mille vaches dans la Somme, stade de l’OL dans le Rhône, Center Parcs en Isère... La construction, qui devait commencer le lendemain, a été suspendue... mais pas abandonnée !!
pétition du collectif du Testet pour que le projet soit interrompu jusqu’à ce que des études indépendantes soient réalisées sur la viabilité (ou non) du projet
2) le TAFTA continue
Pour ne pas dénoter, l’UE fait pareil, et signe des petits trucs dans son coin, comme le TAFTA...
En réaction au refus d’organiser de l’UE un référendum citoyen, une pétition.
Et pour continuer à s’informer vite fait et ludiquement sur le sujet :
une vidéo assez sympa qui recadre les conséquences de cet accord en cours
et une autre, pour ceux qui croient qu’on va vraiment gagner 500€ par an, et de la croissance
3) rigolons un peu !
Heureusement que certains se donnent du mal pour égayer nos week-ends... parce qu’il vaut mieux le prendre au second degré !!
« Les enseignants qui n’ont aucune obligation de service le 15 octobre au matin sont invités à participer à la consultation nationale, qui constitue une obligation déontologique. Il vous appartient de tirer ultérieurement les conclusions de l’absence de certains personnels. »
Voila le petit mot du DSDEN 74 aux chefs d’établissement du secondaire... Elle est pas belle, l’obligation déontologique (dans nos têtes, quoi...), qui nous vaudra un mauvais point si on s’abstient !?
A Compiègne, à la rentrée, un collège privé a ouvert, avec une spécificité : la non-mixité... Parce qu’« On n’enseigne pas de la même façon aux filles et aux garçons. À 15 ans, ils n’ont pas la même maturité. C’est comme ça. Et puis les filles sont plus littéraires et les garçons plus scientifiques, plus rationnels. » C’est comme ça ! Et quand le journaliste demande s’il ne pourrait pas être intéressant, que les élèves apprennent à se connaître : « Ce n’est pas en classe que l’on apprend à se connaître, on ne discute pas en classe. » Et la coopération ? « Il n’y aura pas de travail de groupe. Il s’agit d’abord d’apporter à l’élève des réponses. » Quant à l’uniforme : « Vareuse bleu marine, avec l’écusson de l’établissement, jupe pour les filles, pantalon ou bermuda pour les garçons. Ça plaît beaucoup. » Et pourquoi un uniforme ? Quelle question ! Pour simplifier la vie des ado : « Moi-même, j’ai été en uniforme – bleu marine et blanc – et au moins le matin, je ne me posais pas de question pour savoir comment m’habiller. » Comme ça, plus de retard en cours, et le cerveau est disponible !
4) RIS le 26 novembre
Pour continuer à rigoler tous ensemble, et vous apporter des réponses...
Une RIS le mercredi 26 novembre à Livron, école Marcel Pagnol, de 8h30 à 11h30, pour parler de la précarité à l’école : quels droits pour les personnels, quelles luttes mener ?
Les AVS-EVS-AESH sont bien sur concernés, mais aussi les enseignants, puisque nous travaillons ensemble...
Pensez à informer votre IEN (pour les enseignants) ou votre supérieur hiérarchique (votre employeur) (pour les CUI-AESH) de votre participation 8 jours avant (modèle en pj et/ou dans l’affiche).
Pour les enseignants, un nouveau décret autorise une réunion sur le temps devant élèves (à condition d’accueillir les élèves à l’école...), et 3 réunions dans l’année (une par trimestre) : nous en organiserons donc d’autres en 2015.


Documents joints

bulletin_7_novembre
affiche RIS précarité à l'école
modèle infi supérieur

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 12 juin 2018

Publication

645 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

12 aujourd’hui
97 hier
181748 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés