Bulletin hebdo Isère du 28 novembre 2014

mardi 2 décembre 2014

1- Commençons par une bonne nouvelle !

Gérard Mestrallet, le PDG de GDF Suez, se prépare une retraite confortable pour la fin de son mandat en mai 2016. Il devrait toucher au moins 21 millions d’euros de retraite chapeau. Ouf, on s’inquiétait un poil pour le camarade patron, nous voilà rassurés !

2- Continuons les réjouissances...

Il court toujours le multimilliardaire Serge Dassault ! Et pourtant notre quatrième fortune de France a été auditionné début octobre dans l’enquête sur la corruption électorale présumée à Corbeil-Essonnes. Dans cette affaire, Serge Dassault avait été mis en examen en avril pour « achat de votes » et « complicité de financement illicite de campagne électorale ». Une broutille.

JPEG - 16 ko

Son comptable, Gérard Limat, a récemment fini par livrer un témoignage accablant aux enquêteurs. Il affirme qu’il aurait remis au moins 53 millions d’euros en cash à Serge Dassault entre 1995 et 2012. Notre homme saura certainement se défendre, lui qui a su, début 2014, obtenir du ministère de la Défense une enveloppe de de 1 milliard d’euros pour améliorer son Rafale ! Sacré Serge... Il faudrait être « con comme une valise sans poignée » (comme il aime le rappeler) pour oser comparer cette enveloppe avec celle donnée à l’Éducation nationale.

3- Encore du bonheur : Najat joue de la flûte !

Alors que dans de nombreux départements, les écoles et les collèges restent mobilisés contre la refonte de l’éducation prioritaire, notre chère ministre se paie de la com’. Sur le site du ministère, elle se livre à une interview dans la quelle elle nous rassure comme d’hab : « Tout va bien, tout va bien, c’est mieux ». On a même le droit à un joli visuel sur les supposées avancées engendrées par cette réforme.

Il ne faut toutefois pas gratter trop fort pour que le vernis craque. On pourrait même prendre ces déclarations pour de la provocation. L’argument de la revalorisation des primes ne tient pas quand on connaît le corollaire de ce démantèlement des REP : classes surchargées, élèves en difficultés… et tout cela dans un contexte où les rythmes scolaires ne font qu’accroître les disparités entre les communes et les quartiers. Najat a sans doute le goût des cérémonies funestes comme quand Hollande se rend à Florange pour contempler le désastre et faire preuve de toute sa compassion envers les sinistrés.

Une ZEP déliquescente aura sans doute le droit à ses hommages l’année prochaine et celles qui suivront pour constater l’ampleur des dégâts. Mais n’ayez crainte « tout va bien, la situation est sous contrôle ».

JPEG - 25.4 ko

4- Joie toujours : Valérie Pécresse est charitable...

… Quand elle se rend compte que son jouet est en perdition, elle vole à son secours.

Petit rappel des faits : En 2010, l’université des Yvelines est parmi les premières à choisir l’autonomie dans le cadre de la LRU enfantée par Valérie Pécresse, alors Ministre de l’enseignement supérieur, et portée depuis par Geneviève Fioraso. Sa présidente Sylvie Faucheux, ambitieuse mais piètre visionnaire, se précipite : « Il faut y aller, sinon les universités vont [...] crever » déclare t-elle alors.

Depuis, « grâce » à cette loi LRU, les déficits de l’université se sont accumulés. Et cette fac crève... Autrefois présentée comme la bonne élève de l’autonomie, cette université lance aujourd’hui un appel aux dons. L’objectif : rassembler 300 000 € avant la fin de l’année universitaire pour renouveler le fonds de la bibliothèque.

Et qui trouve t-on parmi les grands donateurs ? Valérie Pécresse ! Oui, l’actuelle députée des Yvelines a fait don, sur sa réserve parlementaire, de 20 000 € à l’université des Yvelines. Tout cela aux frais du contribuable, bien sûr, puisque cette réserve parlementaire est abondée par de l’argent public.

N’est-ce pas touchant de voir une ex-ministre voler au secours d’une fac ruinée par sa faute ? OK c’est avec not’pognon mais quand même ! Non ?

On notera au passage la remarque éclairante de Jean-Luc Vayssière, vice-président de l’université à l’époque, qui déclara à l’Express en janvier 2014 qu’ « avec l’autonomie, on a changé de paradigme. Aujourd’hui, être président d’université, c’est comme diriger une entreprise. » Pas mieux.

5- Bon, c’est malheureux mais il y a toujours des ronchons qui gâchent tout...

Exaspérés par un emploi du temps régulièrement modifié, fatigués par les nombreuses heures passées en transport et les difficultés à mener de front leur vie professionnelle, estudiantine et familiale, mécontents du refus – jusqu’à présent – de prise en compte de leurs demandes concernant le mémoire et le Master 2 dont certains sont déjà titulaires... Les étudiants-stagiaires de l’ESPE (ex-IUFM) se mobiliseront le mercredi 3 décembre !

Tous les étudiants sont invités à se réunir en Assemblée générale

Mercredi 3 décembre à 12h30 dans l’amphi de l’ESPE à Grenoble.

(voir affiche en pièce jointe)

Un préavis de grève destiné à couvrir ces personnels est déposé à partir de cette journée.

6- Le mot de la semaine : élection.

JPEG - 111.9 ko

Tradition ancestrale : le soir d’une élection, on dépouille un Scrutin.

Ici en 1582, Marcel Scrutin se faisant cruellement dépouiller par une bande de jeunes nobles de la cité voisine.

Élection, nom.fém.
 : Provient du verbe latin « eligere » (choisir). L’élection est la désignation, par le vote d’électeurs, de représentants (Miss France, un syndicat ou un parti) destinés à les représenter ou occuper une fonction en leur nom.

Quand on gagne une élection on est content et il est de bon ton de prôner le rassemblement des forces vives, tout en félicitant l’adversaire de s’être bien battu pour rien. Quand on perd une élection, on dit que les électeurs « ne sont pas encore prêts à entendre un discours qui dérange » et l’on souhaite le pire bon courage à l’enfoiré l’adversaire vainqueur, pourtant bien moins valable que vous, mais bon, c’est ainsi.

PDF - 773.5 ko
PDF - 315.3 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 12 janvier 2018

Publication

621 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

4 aujourd’hui
58 hier
165447 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés