Bulletin hebdo Isère du 20 mars 2015

mardi 24 mars 2015

1- Grève interprofessionnelle le 9 avril !
CGT, FO et Solidaires appellent à une journée de grève nationale interprofessionnelle et de manifestations, le jeudi 9 avril, et l’intersyndicale de la fonction publique CGT - FO - Solidaires - FSU - FA-FP appelle l’ensemble des personnels des trois fonctions publiques à cette grève du public et du privé.
Ensemble, nous exprimerons notre refus de l’austérité, de la casse des services publics, des cadeaux aux patrons et actionnaires, de la détérioration de nos conditions de travail et de vie.
Ensemble, nous exigerons un autre partage des richesses que nous produisons par notre travail et qui sont aujourd’hui confisquées par les capitalistes.
Le pacte de responsabilité se traduit par 50 milliards de coupes budgétaires et ampute les budgets de la protection sociale et des services publics. Le gel des traitements depuis 2010 a des conséquences désastreuses pour les personnels.
L’Éducation nationale, l’enseignement supérieur et la recherche n’échappent pas à l’austérité : redéploiements budgétaires et dégradations des conditions de travail pour les élèves et les personnels, effectifs de plus en plus lourds dans les classes, refonte de l’Éducation prioritaire qui met à l’écart de nombreux établissements et écoles, application d’une réforme des rythmes que nous continuons de combattre, priorité à l’apprentissage au détriment de l’enseignement professionnel public, enseignement supérieur et recherche exsangues suite au désengagement financier de l’État et au développement de la concurrence… Les statuts des personnels sont attaqués et la réforme territoriale fait planer de lourdes menaces. Le développement de la précarité dans tous les secteurs est inacceptable pour les personnels concernés et fragilise les statuts et les services publics. La réforme du collège s’inscrit dans le droit fil des précédentes : « autonomie » et mise en concurrence des établissements et des équipes, externalisation du traitement de la difficulté scolaire hors de la classe, annualisation rampante…
Nous serons en grève le 9 avril pour commencer un processus de lutte : c’est notre mobilisation massive ce jour-là qui peut permettre la construction d’un affrontement avec le gouvernement et le MEDEF. Il est temps de passer à l’action pour stopper les dégradations sans fin et imposer des alternatives. Construisons la grève du 9 avril et ses suites, l’heure est à une riposte d’ampleur.

2- Facteurs d’Échirolles, encore et toujours !
Sud appelle à rejoindre massivement la marche citoyenne organisée en soutien aux facteurs d’Échirolles.
Rendez-vous samedi 21 mars à 10h, parvis de la mairie d’Échirolles.

3- On ne le répètera jamais assez : la lutte, ça paye !
Nous vous parlions dans notre BH du 27 février de la lutte des enseignants vacataires de l’université Lyon-2 qui travaillaient sans salaire et parfois sans contrat de travail.
Et bien, après plus de six mois de mobilisation, six semaines de grèves et un camping sur le campus des Quais, la mobilisation des enseignants vacataires précaires sort victorieuse du bras de fer avec la présidence de l’université.
Devant l’occupation d’une cour de l’Université, à l’aide d’une quinzaine de tentes en signe de protestation contre l’absence de rémunération pour les heures effectuées et le racket aux frais d’inscription (l’équivalent de 12 heures de Travaux dirigés), la présidence a enfin plié et concédé :
– le remboursement des frais d’inscription (hors sécurité sociale) pour tous les étudiants enseignants vacataires de l’année 2014-2015 ;

– la création d’une commission tripartite composée pour un tiers de vacataires enseignants, chargée de plancher sur les conditions de recrutement.
Ces travailleurs annoncent d’ores et déjà rester vigilants sur l’application de ces engagements, sur la poursuite du règlement de la situation du point de vue des contrats, ainsi que sur le fait que les personnes identifiées comme grévistes et mobilisées lors de ce mouvement ne fassent pas l’objet de répression de la part de l’Université.
Plus de détails sur leur blog : https://mobprecvaclyon2.wordpress.com/actualites/

4- «  Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît...  »
Nous avons appris ce mardi 17 mars que Serge Dassault aurait omis de déclarer à l’administration fiscale deux comptes domiciliés au Luxembourg qui contiendraient 12 millions d’euros pour l’un et près de 10 millions d’euros pour l’autre. Le PDG du groupe Dassault n’a par contre pas oublié de déclarer : « aucun problème », mais en souriant cette fois.

5- « Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît...  » (suite)
Alors que les juges avaient dû s’y reprendre à trois fois pour faire lever l’immunité parlementaire du sénateur Serge Dassault, de nouveau épinglé par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique pour une irrégularité patrimoniale, celle du député Patrick Balkany n’aura pas résisté longtemps. Mercredi 18 mars au matin, le bureau de l’Assemblée nationale a décidé de lever son immunité parlementaire. Mis en examen pour corruption passive, blanchiment de corruption et blanchiment de fraude fiscale (rien que ça), le maire de Levallois-Perret est dans le viseur des magistrats du pôle financier. Patrick Balkany n’a pas tardé à réagir en faisant part de sa « douleur » d’être ainsi « jeté aux chiens ».
JPEG - 68.2 ko
Photo AFP - Patrick faisant part de sa douleur.

6- Le mot de la semaine : printemps.

JPEG - 111.9 ko

« Le sacre du printemps » de Stravinsky, Acte V, scène 2
– Le chant entonné au moment de la mort de Jean-Pierre, la jeune fille sacrifiée pour s’attirer les bonnes grâces du dieu du printemps - « Y’a d’la joie bonjour bonjour les hirondelles ! Y’a d’la joie dans le ciel par-dessus le toit ! Y’a d’la joie et du soleil dans les ruelles ! Y’a d’la joie partout y a d’la joie »

Printemps, n.masc. : De l’ancien français prins, premier, et temps. C’est l’une des quatre saisons de Vivaldi dans les zones tempérées. Cette saison se caractérise par un radoucissement progressif du temps (on passe de – 0°C à + 0°C d’un coup), la renaissance du mouvement social, la fonte des neiges, le bourgeonnement et le réveil des fleurs et des animaux hibernants. Notez que le riche dit aussi « aller au Printemps ». C’est pour du shopping et c’est donc le printemps de bourges.

PDF - 233.6 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 24 septembre 2018

Publication

655 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

14 aujourd’hui
93 hier
191162 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés