mobilisation nationale le 4 novembre pour la titularisation de tous les AVS-AESH

grève et rassemblement le 4 novembre à 14h devant l’inspection de Valence
jeudi 22 octobre 2015
par  Alixe

AVS-AESH
Mobilisation nationale le 4 novembre 2015
En grève pour revendiquer la titularisation de tou-te-s dans le cadre d’emplois statutaires !

info à diffuser sans modération autour de vous (aux collègues enseignants et AVS, aux parents)
Le sigle change, la précarité reste ! Le décret du 27 juin 2014, créant les contrats d’Accompagnant-e-s d’Élèves en Situation de Handicap (AESH) n’a apporté de solution satisfaisante ni pour les personnels, ni pour les élèves et parents d’élèves concerné-e-s. En dépit d’une demande sociale forte, la professionnalisation annoncée n’a été qu’un feu de paille.
des conditions de travail indignes !

  • L’essentiel des contrats sont à temps partiel, au prétexte que les élèves n’ont pas 35 heures de cours ; or, le temps de travail des AVS ne couvre pas la totalité des heures de cours des élèves, et ne prend pas en compte le temps de préparation et de concertation.
  • Les contrats sont annualisés : 1607 heures réparties sur 39 à 45 semaines pour les contrats AESH ; 24 heures payés 20 heures (sous prétexte de faire rattraper les vacances scolaires, ce qui est illégal) pour les contrats CUI.
  • Les salaires sont scandaleusement bas : entre 600 et 700 euros pour les mi-temps !
  • Seules les années effectuées sous contrat AESH sont prises en compte pour la CDIsation, ce qui fait que les personnels accompagnants attendent au moins 8 ans avant d’espérer un CDI, et subissent en attendant les pressions liées à la crainte du non-renouvellement.
  • La formation diplômante annoncée n’est toujours pas mise en place.
    des emplois à pérenniser
    Dans une logique d’austérité budgétaire, le nombre des accompagnant‑e-s d’élèves en situation de handicap est très insuffisant pour couvrir les besoins des élèves et la majorité de ces acccompagnant-e-s est toujours en Contrat unique d’insertion (CUI), moins cher pour l’employeur – qui touche des subventions sur ces contrats.

En définitive, le résultat de cette « professionnalisation » annoncée est la multiplication des contrats pour une même mission : CUI, AESH et même AED ! La seule solution pour garantir l’égalité des droits pour les personnels, comme pour assurer des conditions d’apprentissages décentes pour les élèves en situation de handicap, est que les missions d’accompagnement d’élèves en situation de handicap ne soient exercées que dans le cadre d’emplois statutaires de la fonction publique.
SUD éducation revendique ainsi la titularisation immédiate et sans condition de tou-te-s les personnels actuellement en poste AESH et AVS et l’arrêt du recrutement de personnels précaires pour couvrir ces missions.
Parce que la précarité des accompagnant-e-s est inacceptable pour eux et elles comme pour les élèves, parce que cette situation pèse sur les conditions de travail de tout le monde, SUD éducation appelle l’ensemble des personnels à se mettre en grève le 4 novembre et se rassembler devant la DSDEN à 14h.
rappel :
TOUS LES SALARIES ont le droit de faire grève, quel que soit leur contrat.
Seuls les enseignants devant élèves ce jour-là doivent signaler à leur supérieur hiérarchique leur intention de faire grève 48h avant. C’est ensuite au supérieur de constater que vous étiez en grève ce jour-là.


Documents joints

appel SUD éduc mobilisation 4 novembre

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 12 juin 2018

Publication

645 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

12 aujourd’hui
97 hier
181748 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés