Bulletin hebdo Isère du 5 février 2016

mardi 9 février 2016

1- On ne le dira jamais assez :
Alors que les salaires des enseignants sont gelés depuis 5 ans et qu’ils ont même baissé avec la hausse des prélèvements et alors que les réformes du Ministère sont largement rejetées par les personnels, ses choix sont très clairs : renforcer la hiérarchie en l’achetant à coup de primes au rendement et au mérite !
Les cadeaux se multiplient : En fin d’année dernière, les Recteurs et Rectrices ont eu droit à une augmentation de 68 % de la part fixe de leur prime annuelle qui est ainsi passée de 15 200 € à 25 620 €.
Cette année, ce sont les DASEN (directeurs académiques) et les IEN (inspecteurs) qui se voient attribuer de nouvelles primes dont les montants sont proportionnels aux pressions que subiront les personnels sur le terrain. Pour les DASEN, un complément annuel de 30 000 à 50 000 € sera versé en fonction de leur « manière de servir »... Les IEN vont eux bénéficier d’une revalorisation indiciaire avec la création d’un nouvel échelon à la fin de la hors-classe. Cela correspond à environ 4 500 euros bruts.
Et pendant ce temps-là sur le terrain, les conditions de travail des personnels se dégradent, les moyens ne cessent de baisser à mesure que les injonctions hiérarchiques se multiplient pour imposer au forceps les réformes ministérielles au service de la politique d’austérité gouvernementale.
Contre la hiérarchie et le management, Sud éducation revendique des directions d’établissement collégiales.
Contre les primes au mérite et à l’obéissance, Sud éducation revendique l’égalité des revenus et l’augmentation générale des salaires pour toutes et tous.

2- « Énergie jeunes » : Coaching patronal au collège !
Nous avons été alertés cette semaine par une de nos adhérentes au sujet de l’association « Energie Jeunes » qui démarche dans les collèges de l’agglomération grenobloise. Déjà bien installée dans le coin (au collège Jean Vilar d’Echirolles depuis trois ans), cette association veut aider les enseignants à faire des élèves de vrais « winners » (pause détente : https://www.youtube.com/watch?v=QYWGd3QhD48) en leur apprenant les « méthodes pour gagner » ! Tout cela avec l’aide de cadres de grandes entreprises. Par exemple, un cadre de chez Orange a fait la leçon aux p’tits banlieusards parisiens pour qu’ils « deviennent quelqu’un » (on ne sait pas s’il fournissait la corde).En 2013, France 2 y consacrait un sujet complaisant (http://www.acrimed.org/Coaching-patronal-au-college-sous-l-oeil-attendri-de-France-2) où une intervenante « Energie Jeunes » posait cette question simple « Pourquoi ne pas amener des méthodes d’entreprise dans l’Éducation nationale ? » tout en y ajoutant une réponse tout aussi évidente « Ça s’appelle du management, tout simplement ». (NDLR : pas con...)
En 2015, une camarade de Sud éducation Créteil avait publié un texte sur la question : https://blogs.mediapart.fr/edition/educateurs-prioritaires/article/140415/que-viennent-faire-les-multinationales-au-college
JPEG - 31.4 ko

3- Pétition RESF :
Une pétition à signer en ligne en soutien à la famille de Shefket, élève de l’école Nicolas Chorier à Grenoble : http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article53717

4- « Merci patron ! »
François Ruffin, fondateur du journal Fakir, et une bande de pieds nickelés picards s’invitent à l’assemblée générale de LVMH, bien décidés à taquiner son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l’emporter contre un Goliath milliardaire ? Du suspense, de l’émotion, et de la franche rigolade. Nos trublions réussiront-ils à duper le premier groupe de luxe au monde, et l’homme le plus riche de France ?
La sortie en salle c’est pour le 24 février !
La bande annonce de « Merci patron ! » c’est là : https://www.youtube.com/watch?v=U55G_PiSFh0
JPEG - 20.6 ko
5- Le plaisir en un clic :
https://cahuzacenprison.fr/

6- Copinage (ben ouais)
 :
Le camarade Mathieu Barbances (Compagnie Jolie Môme) est en tournée inter-régionales et posera ses valises et sa contrebasse dans notre région la semaine prochaine : le 12 février au « 1844 » à Velanne (38) et le 13 février à « la Passoire » à Grenoble. http://www.mathieubarbances.org/#!ecoutervoir/ck0q

7- Le mot de la semaine : pouvoir.

JPEG - 36.8 ko
Moment de détente chez les Super-Héros : Prise de pouvoir d’une main gauche sur une épaule gauche.
Pouvoir, nom masc. ou verbe : du latin populaire potere, du latin classique posse. Mot plus compliqué qu’il n’en a l’air... Juste dans sa forme nominale, le pouvoir peut être, par exemple, dominant, des fleurs (références musicales à lunettes exigées), exécutif, de l’argent, super, judiciaire, du peuple (mouarf mouarf), magique, discrétionnaire et l’on peut en abuser ! Demandez à votre chef, il ou elle vous expliquera que « si le pouvoir rend idiot, le pouvoir absolu, lui, rend absolument idiot » et que « quand on veut on peut, pi c’est qui l’chef d’abord hein ?! ».
Exploit littéraire : Quatre formes de « pouvoir » en pas beaucoup de mots : « Il se peut que je n’en puisse plus de votre pouvoir. Puis-je vous en coller une ? ». Nul ? Faites mieux.


Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 25 mai 2018

Publication

642 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

12 aujourd’hui
111 hier
178807 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés