CLASSES BILANGUES : LA GRANDE LESSIVE

mercredi 30 mars 2016

Bilangues low cost…

Vouées à disparaître dans la version initiale de la réforme du collège, les classes bilangues devraient pour la plupart être maintenues à la rentrée 2016. C’est du moins ce qu’affirme le ministère depuis janvier dernier, mais comme pour les langues anciennes, cette reculade apparente relève plutôt de l’enfumage :

Parler de maintien est un abus de langage puisque le dispositif bilangue actuel, qui s’applique de la 6ème à la 3ème à raison de 3 heures d’enseignement hebdomadaire disparaît bel et bien. Dans la nouvelle formule, l’option bilangue ne concernera plus que les seules classes de 6ème puisque à l’issue de cette première année, les élèves concernés se retrouveront avec les débutants de LV2 et perdront par là-même une grande partie du bénéfice acquis précédemment.

En outre, ces nouvelles classes bilangues dites « de continuité » ne seront désormais accessibles qu’aux élèves ayant appris dans le premier degré une autre langue que l’anglais. Seuls ceux qui auront suivi cet enseignement élémentaire pourront donc le prolonger en 6ème. On est prié au passage d’oublier les discours de circonstance de notre ministre sur l’élitisme supposé de cette filière qu’il s’agissait hier de supprimer. C’est désormais dès le primaire que tout se joue. Le nombre d’écoles proposant une autre langue que l’anglais étant notoirement insuffisant pour pouvoir annoncer le maintien dans les collèges d’une majorité de classes bilangues, il a fallu « élargir l’offre linguistique » dans le premier degré. C’est ce qu’ont fait les rectorats, le plus souvent en se contentant de remplacer dans certaines écoles l’anglais par une autre langue.

Tous perdants...

Si ce tour de passe-passe permet au ministère d’annoncer le maintien de plus de 70 % des classes bilangues, les inégalités territoriales, elles, explosent : le rectorat de Paris a pu ainsi promettre que la totalité des classes bilangues seraient maintenues à la prochaine rentrée tandis que la plupart d’entre elles disparaitront dans les académies de Caen, Lyon, Lille ou dans la nôtre. Rien ne justifie une différence de traitement aussi scandaleuse, sinon peut-être le souci d’éviter à notre ministre de voir se répandre sous ses fenêtres des cohortes de parents et d’enseignants mécontents. Il est vrai qu’à la périphérie du royaume, on est loin de partager ce genre de tracas.

Au palmarès des perdants, l’académie de Grenoble occupe l’une des toutes premières places. Jusque-là plutôt bien dotés, nous perdons en effet plus de 65 % de nos classes bilangues, juste derrière les académies de Caen et de Rouen. En nombre de classes supprimées, Grenoble se situe même à la deuxième place après Lyon et avec plus de 140 sections qui disparaissent ! En privilégiant les rares maintiens dans les collèges réputés difficiles, où les demandes sont les plus faibles, on a certes « donné plus là où il y a des besoins » comme le revendiquait le ministère, mais on a aussi et de manière totalement illégitime retiré tout partout ailleurs…

Pour les collègues impactés par ces coupes franches, la prochaine rentrée sera particulièrement difficile. Souvent nommés sur deux, voire trois établissements, ils vont devoir faire face à des baisses drastiques d’heures de cours qu’on va leur demander de compenser à grands coups d’aide personnalisée ou d’EPI. Quand il ne n’agira pas de les inciter à enseigner dans le premier degré ou à compléter leur service dans d’autres disciplines !

Nous ne pouvons accepter une telle atteinte à nos conditions de travail et exigeons le retrait immédiat de la réforme des collèges et le rétablissement de toutes les classes bilangues, dans l’académie et partout ailleurs.

Grenoble, le 14 mars 2016

SUD éducation appelle l’ensemble des personnels à soutenir le collectif des professeurs
d’allemand qui appelle à un rassemblement devant le rectorat de Grenoble

MERCREDI 16 MARS à partir de 16 HEURES


Agenda

<<

2017

>>

<<

Mars

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 26 juin 2018

Publication

651 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

16 aujourd’hui
63 hier
187841 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés