LUTTONS JUSQU’AU RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL !

Après la manifestation du 9 avril, on continue dans la rue...
lundi 25 avril 2016

La loi Travail est une loi anti-salarié-e-s !
La loi El-Khomri, Hollande, Valls, Berger pour la CFDT, Gattaz pour le MEDEF, c’est la loi des patrons !

Et pour les salarié-e-s, c’est toujours plus de flexibilité, plus de précarité, plus d’inégalités, plus de souffrance au travail et plus de chômage.
Nous ne les laisserons pas faire et nous lutterons jusqu’au retrait total de cette loi infâme.

Le gouvernement est fébrile ; la situation lui échappe.
Il répond aux salarié-e-s et aux jeunes par la répression et la violence policière. Ce gouvernement n’aime pas les salarié-e-s ni les jeunes ! Ce gouvernement pro-business aime le MEDEF !

De père en fils, depuis 30 ans, les Gattaz obtiennent toujours plus pour le patronat en promettant des emplois nouveaux. Résultat : 8 millions de chômeurs et chômeuses ! Mais les profits des actionnaires explosent : 56 milliards donnés aux actionnaires des entreprises françaises du CAC 40 en 2014, soit + 30 % en un an !
Par notre travail nous produisons les richesses ; les capitalistes encaissent. Ça suffit. Imposons une autre répartition des richesses !

Avec Solidaires et tous les SUD, nous sommes déterminé-e-s à ne rien céder et nous continuons à appeler à la convergence des salarié-e-s et des jeunes.
Toutes les manifestations sont importantes pour construire le mouvement.
Aujourd’hui, nous sommes encore plus nombreux et nombreuses dans la rue pour dire NON à la casse du code du travail.
Pour l’emporter, il nous faut construire une mobilisation unie des salarié-e-s, des étudiant-e-s, des lycéen-ne-s, des chômeurs, des chômeuses et des précaires : c’est le sens des appels des SUD et de Solidaires depuis le 9 mars.

Et ne nous y trompons pas, si la loi El-Khomri passe, le prochain objectif sera le démantèlement du statut de la fonction publique.

Pour obtenir le retrait de la loi Travail, généralisons les grèves pour amplifier encore la mobilisation !
Pour gagner, il faut frapper fort : organisons-nous pour bloquer l’économie et les profits des patrons et des actionnaires par la grève reconductible interprofessionnelle.
Réunissons-nous en Assemblées Générales dans nos entreprises, lycées, universités pour décider de la suite du mouvement et faire plier le gouvernement.
Nous sommes déterminé-e-s et nous allons gagner !!

NI AMENDABLE, NI NÉGOCIABLE, RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL !

Les mobilisations du 28 avril :
Ardèche et Drôme
Annonay 14h, gare routière.
Aubenas 14h, champ de Mars.
Privas 10h30, devant la Préfecture.
Le Cheylard 10h, devant la mairie.
Montélimar 14h, devant le Théatre.
Valence 14h, l’esplanade de la Cartoucherie, Rue Salengro (Bourg les Valence quartier Chony)
Tournon, 14h Place de la Résistance

Isère
Grenoble 10h, gare SNCF.
Bourgoin 12h, cinéma Mégaroyal.
Roussillon 10h, place de la République.
Vienne 14h30, Champ de Mars.

Haute Savoie et Savoie
Annecy 14h, à la Préfecture.
Thonon 18h, place de l’Étoile.
Chambéry 15h, place du Palais de justice.La manif se finira au même endroit et fera le lien avec la Nuit Debout qui prend ensuite place au Parc du Verney à partir de 17h, pour une occupation continue du lieu jusqu’au 1er mai.


Documents joints

tract 20 28 avril 2016 Fédération SUD éducation
tract commun 28 avril Isère
préavis pour 1er au 30 avril 2016
appel intersyndical fonction publique 28 (...)
tract commun 28 avril 2016 Savoie
tract intersyndical Drôme Ardèche

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 4 octobre 2018

Publication

657 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

50 aujourd’hui
72 hier
193509 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés