CONTRE LA LOI TRAVAIL : FRAPPER FORT ET VITE !

vendredi 29 avril 2016
par  PY

Soyons nombreuses et nombreux à manifester à l’occasion de la journée internationale des travailleur-se-s pour un 1er Mai solidaire et internationaliste.

- Aubenas : 10h au Champ de Mars
- Privas : 10h30 devant la Préfecture
- Annonay : 10h au Champ de Mars
- La Voulte : 10h30 Place du Marché
- Le Cheylard : 10h sur le parking le long de la Dorne
- Le Teil : 11h place des Sablons
- Tournon : 10h place de la Résistance

Cela fait maintenant près de deux mois que dure la mobilisation contre le projet de loi Travail, rythmée par de nombreuses journées d’actions. Dans de nombreuses localités, il y a aussi des occupations de locaux du PS, du MEDEF ou de ses succursales, et les réappropriations de la place publique pour se rencontrer et débattre se multiplient avec les initiatives Nuit debout auxquelles Solidaires et les SUD ont appelé à se joindre.

La loi travail, il faut la combattre !
Hollande, Valls, Macron, El Khomri, Berger pour la CFDT, Gattaz pour le MEDEF, sont tous au service des capitalistes, contre les prolétaires qui n’ont que leur force de travail pour vivre ou survivre.

Ils en veulent toujours plus.
En détruisant le code du travail, ils veulent faire de nous de la chair à patron jusqu’à nous faire crever au boulot.
Chaque jour de l’année 2015, en France, en moyenne, 2 travailleurs – le plus souvent des jeunes – ont été tués dans des accidents de travail. Est-ce qu’il faut alléger le code du travail au profit des patrons ?
Chaque jour encore, 8 à 10 personnes sont décédées des suites d’une maladie liée à l’amiante. Est-ce qu’il faut renforcer le code du travail pour mieux protéger les salariés ?
Chaque jour enfin, plusieurs suicides liés au travail sont survenus tant dans le secteur privé que dans la fonction publique ou l’agriculture. Alors, est-ce qu’on va se battre jusqu’au bout pour un code du travail qui protège vraiment les travailleurs ?

C’est un combat classe contre classe : les capitalistes contre nous.
Eux, ils ont les millions mais nous, nous sommes des millions ! Et nous sommes déterminés à gagner. Ils le savent.

C’est pourquoi, depuis le début du mouvement, la violence et les provocations policières ne cessent de s’amplifier. De nombreux témoignages nous sont transmis, venant de villes différentes : partout un dispositif policier agressif, cherchant l’incident, attaquant des manifestants et manifestantes à coup de gaz et de matraques, des nuées de policiers en civils mêlés aux « troubles » ensuite décriés. Les agressions sont particulièrement systématiques envers les jeunes. La responsabilité en incombe au gouvernement. Cela montre à quel point ceux qui nous gouvernent veulent faire passer le projet de loi des patrons. Voilà pourquoi il faut un mouvement de masse s’attaquant à ce qui les intéresse : leurs profits !

La seule manière de gagner et de faire plier le gouvernement, c’est de bloquer l’économie. Et pour bloquer l’économie, ce qu’il faut c’est confirmer l’ancrage de la grève, préparer sa généralisation et sa reconduction.
Plus vite nous frapperons fort et bloquerons l’économie et les profits des patrons et actionnaires, plus vite nous gagnerons.

NI AMENDABLE, NI NEGOCIABLE, RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL !


Documents joints

Tract IS 28/04/16

Agenda

<<

2018

 

<<

Mars

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 12 juin 2018

Publication

645 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

12 aujourd’hui
97 hier
181748 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés