Bulletin mensuel Haute Savoie octobre 2016

mardi 11 octobre 2016
par  Laure

Sommaire :

1 Des nouvelles du procès Tefal
2 Bonnes nouvelles du côté des AVS
3 Appel de Beauchastel : Contre l’école du numérique
4 collectif Edunathon
5 Animateurs en colère et en grève
6 On a toutes et tous une bonne raison de s’opposer au TAFTA et au CETA : manifestation le 15 octobre

1 Des nouvelles du procès Tefal
L’inspectrice du Travail, Laura Pfeiffer et l’ex-salarié, Christophe Micheli, condamnés en première instance par le tribunal d’Annecy à 3500 € d’amende avec sursis ont fait appel de la décision. L’audience s’est tenue à Chambéry le mercredi 14 septembre
De nombreux syndicalistes et salariés étaient venus les soutenir. Le délibéré du tribunal sera rendu le 16 novembre.
Une vidéo ici : http://www.librinfo74.fr/2016/09/un-proces-en-appel-moins-politique-contre-linspectrice-du-travail-laura-pfeiffer/

2 Bonnes nouvelles du côté des AVS.
Sur l’académie de Grenoble, plusieurs AVS, soutenus par SUD éducation, ont formé un recours contre l’Education Nationale sur deux points principaux :
- l’annualisation de leur temps de travail.
- le défaut de formation pourtant prévu dans leur contrat.
Sur le premier point, les jugements ne leur ont pas été favorables, par contre sur le défaut de formation, les AVS ont gagné avec parfois des compensations financières importantes.
Depuis 2010, SUD éducation affirme que les horaires des contrats aidés ne peuvent être annualisés, mais seulement modulés (avec un planning préalable et des semaines hautes compensant des semaines basses). Ce à quoi l’Education nationale répondait que les collègues pouvaient tout-à-fait travailler 24h voire 26h par semaine, pour rattraper les vacances scolaires (c’est vrai qu’à 700€ par mois, faut quand même pas leur faire de cadeau !).
Des recours devant les prud’hommes ont été lancés, mais encore aucun jugement rendu...
Et là, miracle ! Une circulaire tombée par hasard entre nos mains fait état d’instructions ministérielles interdisant l’annualisation des heures !! "A compter du 1er septembre 2016 et suite à de nouvelles instructions reçues du Ministère de l’Education Nationale, l’annualisation du temps de travail des personnels sous contrat CUI ne sera plus autorisée."
Espérons que toutes les DASEN auront bien lu la note ! Nous serons là pour la leur rappeler...
Avis donc à tous nos collègues sous contrat CUI : si votre employeur vous demande d’effectuer plus d’heures que ce que prévoit votre contrat (en général 20h), REFUSEZ et CONTACTEZ-NOUS !!

3 Appel de Beauchastel : Contre l’école du numérique
En pièce jointe, un texte qui a été coécrit par une quinzaine d’enseignants en décembre 2015. Depuis, il circule de la main en la main. C’est une critique de de l’informatisation et du numérique à l’école. Il est en pièce jointe.
Pour les contacter ou pour signer le texte, écrire à
Appel de Beauchastel, 27 ter, rue des Terras, 07800, Beauchastel.

4 Le collectif Edunathon s’est constitué en réaction de la signature du partenariat entre le ministère et Microsoft. Pour en savoir plus, il suffit de consulter cette page :
http://edunathon.org/index.php /pourquoi-edunathon-rapide-his torique/

5 Animateurs en colère et en grève
Après deux journées de grève en septembre et des assemblées regroupant animateurs-trices et ds ATSEM, les animateurs-trices ont décidé de poursuivre le mouvement pour obtenir l’amélioration de leurs conditions de travail et exiger le retrait du décret diminuant le taux d’encadrement dans le périscolaire . Un collectif a été créé à cette occasion pour continuer à parler de leurs pratiques et pour organiser des actions. Ils appellent à la grève le 13 octobre . Un rendez vous est fixé à 14h à la mairie de Grenoble pour faire part de nos revendications et faire le lien avec la politique austéritaire de la municipalité. En pièce jointe, le tract.
Et une pétition pour les soutenir : https://www.change.org/p/periscolaire-non-%C3%A0-la-casse-des-conditions-de-travail-oui-%C3%A0-des-temps-%C3%A9ducatifs-de-qualit%C3%A9-pour-les-enfants

6 On a toutes et tous une bonne raison de s’opposer au TAFTA et au CETA

NON ! les négociations du TAFTA ne sont pas abandonnées !
OUI ! Le CETA risque d’être approuvé le
18 octobre par nos gouvernants !

Ces accords de libre échange (TAFTA entre USA et UE, CETA entre Canada et UE) mettent en danger notre démocratie. Leurs enjeux sont fondamentaux :
abandon de la compétence des tribunaux au profit « d’arbitrages privés » pour régler les conflits entre « investisseurs » et Etats,
abaissement des barrières tarifaires, amplifiant la concurrence débridée, empêchant la relocalisation des activités, ruinant des milliers de paysans…
nivellement par le bas des normes protégeant l’alimentation, la santé publique, les droits sociaux, l’environnement …
privatisation croissante des services publics.

Le Secrétaire d’État au Commerce français a récemment demandé l’arrêt des négociations du TAFTA. Simple effet d’annonce ! C’est l’UE et la commission européenne qui doivent décider !

Soyons tous mobilisés !
Manifestation à Annecy
Samedi 15 octobre à 14 heures
(devant la Préfecture)

Et pour adhérer, c’est là : http://www.sudeducationgrenoble.org/spip.php?{rubrique30


Documents joints

Word - 33.5 ko
PDF - 203.2 ko
PDF - 88.2 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 13 novembre 2018

Publication

660 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

17 aujourd’hui
66 hier
196802 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés