Bulletin hebdomadaire Drôme 14 octobre 2016

lundi 24 octobre 2016
par  Sophie

• Contactez-nous si vous souhaitez recevoir ce bulletin directement sur votre boîte mail.

Nos luttes sont collectives : faites-nous part de vos actions (motions, réunions, distributions...)
pour que chacun se sache moins seul et pour motiver les collègues des autres écoles à vous suivre !

Au Menu :

1)Changement de cap !

2)Seule la lutte paie ! Fin de l’annualisation dans la Drôme.

3)MERCI PATRON !

4)TAFTA ou pas ?

5)Invitation de l’ASTI Valence

6)Je ne me confinerai pas …

7) Refus d’une réquisition pour participer aux expulsions d’étrangers

1) Changement de cap !

Le 31 mai 2016, Najat Valaud Belkacem déclarait : « Je souhaite passer d’une gestion administrative à une gestion des ressources humaines ». Et nos cours de désintoxication de la langue de boisnous ont appris que ce n’est pas réellement de « ressource humaine » dont il s’agit. Quand ton.ta banquier..e t’appelle « partenaire », tu sens venir le truc … Au lieu de donner à la profession plus de liberté pédagogique et d’autonomie, le projet révélé le 23 août promet une soumission à la hiérarchie encore plus grande.

Un doc 4 pages de Sud éducation en pièce jointe.

2) Seule la lutte paie ! Fin de l’annualisation dans la Drôme.

Suite à de nombreux échanges, l’IA applique la circulaire qui clarifie la fin de l’annualisation pour les CUI ( 20h payées 20h ah ! ) dont on avait déjà parlé le bulletin de Septembre.

3) MERCI PATRON !

L’école n’est pas une entreprise, l’éducation pas une marchandise ! Voilà pourtant le message que Florence Robine (Directrice générale de l’enseignement scolaire ) a adressé a des centaines de milliers d’enseignants...

« Mesdames, Messieurs,

Le Cerpep, Centre d’Etudes et de Recherches sur les Partenariats avec les Entreprises et les Professions, offre aux enseignants de toutes les disciplines et à tous les personnels de l’éducation nationale la possibilité de réaliser une visite ou un stage en entreprise de 1 à 5 jours afin :

- de découvrir des métiers, des pistes d’orientation pour les élèves, notamment dans le cadre du PARCOURS AVENIR
- d’approfondir leurs compétences disciplinaires
- de mettre en œuvre des projets de nature interdisciplinaire en participant à des stages ouverts à des enseignants d’autres disciplines en vue des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI), des Travaux Personnels Encadrés (TPE) ou de l’Accompagnement Personnalisé (AP)
- d’offrir un accompagnement en management pour les postes des personnels d’encadrement,
Procédure d’inscription du 19 septembre 2016 au 30 octobre 2016 : »

4) TAFTA ou pas ?

Journée de mobilisation européenne contre le TAFTA.
RDV Samedi 15 octobre à Valence place porte Neuve.

https://vimeo.com/185447386

Appel en pièce jointe

5) Invitation par l’ASTI Valence

Suite à l’ordonnance de référé du Tribunal d’Instance de Valence du 7 septembre 2016, l’ASTI doit « quitter les lieux occupés indûment » avant le 21 octobre 2016.

Après 35 ans de présence dans le quartier de Fontbarlettes, l ’ASTI vous invite à sa dernière « Portes ouvertes » pour un goûter – apéritif

à 17h le MARDI 18 OCTOBRE 2016

dans ses locaux, rue Rossini à Fontbarlettes.

Nous comptons sur votre présence à toutes et tous et vous remercions de votre soutien actif durant toutes ces années et plus particulièrement lors de cette lutte pour garder nos locaux.

Le conseil d’administration de l’ASTI –

6) Je ne me confinerai pas …

Y-a-t-il eu des attentats en France ? Oui. L’école est-elle une cible potentielle ? Oui. Doit-on s’en inquiéter ? Sûrement. C’est humain. En tant que professionnels de l’éducation d’une part et en tant que qu’usager pour beaucoup d’entre nous, nous nous posons forcement des questions.

La suite sur Q2C : http://www.questionsdeclasses.org/?Demain-au-college-on-joue-a-la-guerre

7) Refus d’une réquisition pour participer aux expulsions d’étrangers

Le 5 août 2016 au soir, un autocar d’une entreprise de transport en commun fait l’objet d’une réquisition ordonnée par le préfet des Alpes-Maritimes. Il s’agit de refouler en territoire italien des migrants, dans le contexte du rétablissement des contrôles aux frontières décidé après les attentats de novembre 2015, en lien avec l’instauration de l’état d’urgence. Le chauffeur du car ne se plie pas à l’ordre de réquisition, prend contact avec sa hiérarchie, demande la présence d’un contrôleur...

http://www.cnt-so.org/Les-chauffeurs-de-cars-ne-sont-pas

http://www.gisti.org/spip.php?article5460

Ouvrez-la

Nos luttes ont construit nos droits, notre résignation les détruirait. Mobilisons-nous !


Documents joints

PDF - 127.9 ko
PDF - 204.1 ko
PDF - 472.2 ko
PDF - 97.4 ko
PDF - 61.3 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 13 décembre 2018

Publication

669 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

25 aujourd’hui
126 hier
199157 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés