Bulletin mensuel Haute Savoie novembre 2016

mardi 22 novembre 2016
par  Laure

Sommaire :
1. Projet de réforme de l’évaluation des enseignant-e-s : soumission à la hiérarchie et gestion managériale
2. Affaire Tefal : une condamnation en appel scandaleuse !
3. Extrême(s) droite(s) contre l’éducation : connaître & comprendre pour mieux combattre ensemble !
4. Le plan remplacement du ministère, un tour de passe-passe de plus

1. Projet de réforme de l’évaluation des enseignant-e-s : soumission à la hiérarchie et gestion managériale

Les organisations syndicales FO et SUD de Haute-Savoie disent non à PPCR et à la réforme de l’évaluation.
Remplacer l’évaluation actuelle, certes perfectible, par un système copié sur celui rejeté par l’immense majorité des enseignants et de leurs syndicats pose la question : pourquoi ce qui était inacceptable en 2012 devient bénéfique en 2016 ?
Le ministère avait prévenu : la soi disant revalorisation salariale ne pouvait être envisagée que dans un marché englobant la question de l’évaluation.

De revalorisation, qu’en est-il ?
Allongement de la carrière pour tous avec un coup de pouce pour quelques enseignants sur des fonctions particulières et en nombre limité.
Une augmentation des salaires largement auto financée par la transformation de primes en points d’indice, et tout aussi largement amputée par les augmentations prévues de prélèvements sociaux.
Des critères d’avancement qui font l’objet d’un cadrage académique et qui aggravent les inégalités entre collègues d’un même corps.
Résultat pour le plus grand nombre : des salaires retrouvant péniblement en 2020 le niveau de 2010, sans aucun rattrapage des années de gel et de perte de pouvoir d’achat !

Et l’évaluation ?
Des modalités d’évaluation qui ont fait leurs preuves chez France Télécom et restées dans les mémoires pour leurs conséquences :
Un bilan professionnel annuel en lieu et place de l’inspection avec une note chiffrée. L’IEN choisirait les 30% de collègues qui pourraient bénéficier du qualificatif « excellent » leur permettant éventuellement (au plus 2 fois dans la carrière en classe normale) d’avoir une réduction d’ancienneté d’un an pour passer au 7ème ou au 9ème échelon, d’accéder ensuite plus rapidement à la hors-classe et éventuellement à la classe exceptionnelle.
Des items reposant sur tout autre chose que les qualités professionnelles faisant le cœur du métier pour laisser la place à des critères extrêmement flous, permettant la remise en question permanente de notre travail, renvoyant la liberté pédagogique individuelle à des temps anciens et faisant de l’ingérence des pouvoirs politiques locaux initiée par la réforme des rythmes scolaires la norme absolue.

C’est un perpétuel chantage à la promotion, la remise en cause de nos droits statutaires et au final la soumission aux attendus institutionnels qui se mettrait en place !

Les syndicats FO et SUD des enseignants du premier degré de Haute-Savoie invitent les collègues à ne pas se laisser piéger par le miroir aux alouettes qui leur est proposé, et à s’opposer au contenu d’un accord reposant sur un déni de dialogue social qui a permis au gouvernement actuel de passer en force le PPCR malgré l’opposition majoritaire, comme il l’a fait avec la loi travail et le recours au 49.3

Vous trouverez la position commune CGT-FO-SUD sur l’évaluation des personnels enseignants et d’éducation ici :
http://www.unsen.cgt.fr/actualit-mainmenu-352/2152-position-commune-cgt-fo-sud-sur-l-%C3%A9valuation-des-personnels-enseignants-et-d-%C3%A9ducation

2. Affaire Tefal : une condamnation en appel scandaleuse !

Le délibéré du procès en appel de l’« Affaire TEFAL » est tombé mercredi 16 novembre 2016.
L’inspectrice du travail Laura Pfeiffer et le salarié lanceur d’alerte ont vu leurs condamnations de première instance confirmées en tous points par la Cour d’appel de Chambéry (sans inscription de la condamnation au casier judiciaire cependant).
Ils avaient été condamnés en première instance à 3500 euros d’amende avec sursis, notamment pour violation du secret professionnel et recel de documents volés. Le procès en appel s’était déroulé le 14 septembre 2016 à Chambéry.
La confirmation de la condamnation de Laura Pfeiffer et du salarié lanceur d’alerte ne peut que provoquer un sentiment d’indignation. Il est inacceptable d’empêcher d’alerter les syndicats chargés de défendre les missions de l’inspection de travail lorsque l’on fait obstacle à celles-ci.
Solidaires est indigné et stupéfait de ce verdict : il n’est pas possible de condamner une inspectrice du travail pour n’avoir fait que son travail. Il n’est pas possible de condamner un lanceur d’alerte pour avoir joué ce rôle essentiel d’aiguillon.
Cette condamnation s’inscrit dans un contexte plus large de criminalisation des mouvements sociaux (Goodyear, Air France, …) et de répression des mobilisations (loi travail). Elle vient ainsi s’ajouter à la liste déjà longue des injustices sociales et des attaques contre les droits des salariés.

Ce jugement est inacceptable et l’union syndicale Solidaires continuera à soutenir le combat pour la relaxe aux côtés de Laura, de l’ex salarié lanceur d’alerte et des syndicats de l’inspection du travail. Pour l’union syndicale Solidaires il est par ailleurs urgent que la Ministre du travail affirme publiquement son soutien aux missions de l’inspection du travail, à ses agents et tout particulièrement à Laura Pfeiffer.

3. Extrême(s) droite(s) contre l’éducation : connaître & comprendre pour mieux combattre ensemble !

Des organisations syndicales (CGT éduc’action IdF – CNT-FTE RP – CNT-SO éducation RP – FSU IdF – Sud Éducation IdF)ont rédigé un argumentaire de 4 pages contre l’offensive des extrêmes droite sur l’école. Vous le trouverez ici : http://www.questionsdeclasses. org/ ?Extreme-s-droite-s- contre-l-education-4-pages- intersyndical
La progression du FN, la banalisation des discours « décomplexés » et sécuritaires rappellent les dangers qui pèsent sur la société et sur notre école. Au fil des années, l’absence de réponse politique à « la Crise » a laissé le champ libre à des idéologies qui avancent souvent masquées, notamment dans l’Éducation !
Ce document, issu des travaux engagés lors d’un stage et impulsé par cinq organisations syndicales et deux associations qui placent toutes l’éducation et la lutte contre les idées réactionnaires au cœur de leur action, entend répondre à l’urgent besoin, pour les personnels de toutes les catégories de l’Éducation publique, de se former pour mieux connaître les vrais visages des extrêmes droites dont l’histoire, les discours et les programmes sont en tous points éloignés des valeurs que nous défendons !
Connaître, comprendre, analyser ce qui se joue aujourd’hui dans et autour de l’école, comme dans le reste de la société est une nécessité pour mieux combattre les régressions sociales et pédagogiques et contribuer à réactiver collectivement le projet d’une autre éducation : émancipatrice, égalitaire et démocratique.

4. Le plan remplacement du ministère, un tour de passe-passe de plus

Rue de Grenelle, on aime bien La main à la pâte alors souvent on tente de réinventer l’eau tiède. Le nouveau chantier c’est celui du remplacement. En terme de com’ c’est celui auquel les parents sont le plus sensibles. La difficulté pour les technos du ministère c’est de trouver comment améliorer le système sans que ça coûte un kopek et surtout sans moyens supplémentaires. Mais comme ils ne sont pas à cours de ressources, ils ont trouvé. Optimiser les remplacements en rendant les enseignants plus flexibles. En gros étendre l’aire de remplacement et centraliser la gestion du pool de remplaçants. Autant le dire c’est une fois de plus le terrain qui va faire en faire les frais.

Les sept mesures envisagées sont décrites et expliquées dans le tract joint.


Documents joints

OpenDocument Text - 29.8 ko
PDF - 111.5 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 13 avril 2018

Publication

632 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

68 aujourd’hui
96 hier
175401 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés