Bulletin hebdo Isère du 22 mai 2017

lundi 22 mai 2017

1- MACRON LAVE PLUS BLANC QUE BLAN(QUER) !
Qui a prétendu que notre président n’avait pas la fibre écologique ?
Certes la nomination de Monsieur Hulot aurait pu nous mettre sur la piste mais l’aptitude de notre nouveau monarque à faire du recyclage est étonnante. On avait malheureusement observé cette propension à laisser les cabinets ministériels encrassés avec le PS (normal c’était de la litière sèche).Mais là il est carrément allé fouiner dans le compost pour ressortir un fidèle dézingueur de l’ère Sarkozy.
En effet il n’est pas loin le temps où notre nouveau ministre alors à la tête de la DGESCO déployait son zèle à démanteler la DEPP, et à enfermer l’école dans l’évaluationnite.
C’est d’ailleurs cette dernière inclination qui illustre le mieux sa marque de fabrique car dans ses bagages notre nouveau hiérarque en chef, trimbale le tout évaluatif, l’autonomie des établissements et leur mise en concurrence.
En même temps il n’aura pas trop d’efforts à fournir, la précédente mandature a largement préparé le terrain.
Les PPCR (moins protocolaire que les inspections), la déréglementation des remplacements, les recrutements sur profil dans les REP et ailleurs, les rythmes scolaires à la carte vont permettre de créer des établissements du premier degré, autonomes avec à leur tête de sympathiques chefaillons d’atelier disposés à claquer le beignet du malheureux opposant au LSUN. Et que dire dans le secondaire…
Après les taxis c’est l’Education qui va s’ubériser pour délivrer ses forces et ses énergies … mais sans moyens supplémentaires rassurons nous.
Bon ben voilà maintenant il ne reste plus qu’à nous transformer en petits commerciaux de l’Education et tout va rouler.
Je vais de ce pas enfiler ma cravate….
Enfin pour eux qui auraient encore des doutes
http://www.francetvinfo.fr/societe/education/la-mysterieuse-disparition-d-une-interview-du-ministre-de-l-education-nationale_2199518.html
http://www.questionsdeclasses.org/?SOS-education-ultraliberal-anti-syndical-et-anti-pedago
Et le tract fédéral Sud éducation en PJ

2- LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS !
La Poste vient de lancer un programme appelé « Veiller sur mes parents ». L’idée c’est que les facteurs se substituent aux travailleurs sociaux en allant rendre visite à des personnes isolées. Cette prestation payante bien sûr pose beaucoup de questions. D’une part l’Etat au nom de la sacro-sainte austérité se désengage du secteur social. Il le fait directement via les coupes dans les services sociaux des collectivités territoriales et indirectement via la chute des subventions attribuées aux associations évoluant dans ce secteur. A ce titre, Grenoble en est un exemple fameux puisque les assistantes-sociales non-titulaires n’ont pas été pérennisées placant les écoles dans des situations assez compliquées.
Dans le même temps La Poste inflige des cadences infernales à ses agents dont les tournées sont rigoureusement chronométrées. Les cas de « burn-out » et d’accident au travail y explosent.
Les soins et les services rendus aux personnes âgées doivent être effectués par des personnels qualifiés avec des emplois pérennes.
Le tract des postiers de L’Isère ne pièce jointe est explicite.


Documents joints

PDF - 317.2 ko
PDF - 348.5 ko
PDF - 231.3 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 12 janvier 2018

Publication

621 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

10 aujourd’hui
58 hier
165453 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés