LUTTONS MASSIVEMENT CONTRE LA CASSE DE NOS DROITS DANS LE PRIVÉ COMME LE PUBLIC !

Prise de parole Solidaires 07-26 – Manifestation du 12/09/17 – Aubenas
samedi 16 septembre 2017
par  PY

Le gouvernement veut achever la déconstruction du code du travail. Sous prétexte de le simplifier et de « libérer » le travail, les conséquences seront immédiates pour tous les salarié-es : fin des filets de sécurité pour nos emplois, généralisation des contrats précaires, de courte durée, mal rémunérés. Ce sera un accroissement considérable du pouvoir des employeurs, de celles et ceux qui privilégient leur profit immédiat. Ils ne se priveront pas de jouer de toutes les mesures que leur offre le pouvoir au détriment de l’immense majorité des travailleuses et travailleurs.

Selon la même logique, les emplois et les droits des agents du secteur public ne seront pas plus épargnés : suppressions massives de postes, ré-instauration de la journée de carence en 2018 (comme Sarkozy en 2011), le point d’indice à nouveau gelé. Les services publics sont en mauvais état, ce sera pire !

Aucune nouveauté dans tout ça : ces politiques sont dans la continuité de tout ce qui a été fait en France, en Europe et dans le monde, dans une pure logique libérale. Depuis les années 90, sous prétexte de « libération du travail » c’est l’accentuation de la précarité, la flexibilité des emplois, des horaires, des rémunérations pour toutes et tous ! Les objectifs politiques de Macron sont la continuité de ceux qui ont appauvri les travailleurs et les travailleuses, qui ont détruit les services publics et dégradé les conditions de travail de toutes et tous.

Il y a une réponse à opposer à tant de régressions et de destruction de nos droits : c’est la lutte unitaire de toutes et tous les salarié-es, fonctionnaires, chômeur-euses, étudiant-es, retraité-es par la grève et la manifestation.
Cela passe nécessairement par la mise en débat des moyens pour gagner : mouvement prolongé et grève reconductible à même de bloquer le pays...
C’est ce que SUD Solidaires engage au niveau national comme au niveau local, en appelant toutes les organisations à rejoindre le camp de la lutte et à engager le débat sur la stratégie et les objectifs.

Ensemble, toutes et tous, ne laissons pas l’ultra libéralisme à la Macron et le Medef régir nos vies !
Les distributions de dividendes, les cadeaux fiscaux et la flexibilisation totale des salarié-es ne sont pas créateurs d’emplois stables et permettant de vivre dignement !
Luttons !
Luttons pour la réduction du temps de travail !
Luttons pour la hausse des salaires !
Luttons pour des services publics au service de tous et toutes !
Luttons massivement contre la casse de nos droits dans le privé comme dans le public !


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 14 novembre 2017

Publication

611 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
13 Auteurs

Visites

44 aujourd’hui
83 hier
160170 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté