« NOUS NE SOMMES PLUS VOS PIONS »

Pour lutter contre la précarité du statut des Assistant(e)s d’Éducation (AED)
dimanche 29 novembre 2020

(notre syndicat relaye le communiqué du collectif AED 26)
A l’initiative du Collectif d’AED des Bouches du Rhône, un appel à une
journée nationale de grève des assistants d’éducation a été lancé pour le mardi 1er
décembre 2020 suivi par plusieurs syndicats (Sud Éducation, CGT Éducation, FSU …).

Cet appel à la grève est relayé par de nombreux collectifs d’AED sur tout le territoire. Le « Collectif AED du 26 » qui vient de se former dans le département de la Drôme appelle l’ensemble des AED à se mobiliser et à se mettre en grève le 1er décembre. À Valence, un cortège est prévu au départ de la cité scolaire Camille Vernet à 13h30 suivi d’un arrêt au collège Paul Valéry pour finir par un rassemblement devant la DSDEN à 14h30.
Depuis le début de l’épidémie au Covid-19, les AED se retrouvent en première ligne pour faire face à la crise sanitaire dans les établissements. Les conditions de travail ont empiré et les AED, du fait de la spécificité de leurs missions, sont les personnels les plus exposés aux risques de contamination. Avec une charge de travail accrue et sans moyens supplémentaires, les équipes sont
épuisées.
N’oublions pas que nous sommes au plus proche des élèves, à la fois surveillant(e)s mais aussi infirmier(e)s, éducateur(trice)s, psychologues, conseiller(e)s, assistantes sociales, médiateur(trice)s et parfois même parents de substitution, notre rôle éducatif et pédagogique auprès des élèves est essentiel. Un établissement sans vie scolaire, l’établissement ferme !
La crise n’a fait qu’exacerber un malaise bien plus profond. Précarisés, mal-payés, déconsidérés et dépourvus de moyens : les AED sont les grands oubliés de l’Éducation Nationale. Cette situation ne peut plus durer. Le 1er décembre, comme partout en France, les AED de la Drôme seront en grève pour sortir de la précarité et exiger des conditions de travail et des salaires décents. Face au mépris dont nous
faisons l’objet, nous répondons par la mobilisation.

C’est pourquoi nous revendiquons la revalorisation de notre métier par les actions
suivantes :
● La titularisation de tous les personnels de vie scolaire
● Un recrutement massif de personnels AED pour renforcer les équipes déjà présentes
● L’attribution de la prime REP/REP+ aux personnels AED en Éducation Prioritaire
● L’augmentation des salaires
● La réduction du temps de travail
● La fin de la période maximale des 6 ans d’exercice
● Paiement intégral des heures de services de nuit en internat …

Contact Presse : Tiffany - 06 46 19 22 72

PDF - 78.4 ko
communiqué - AED 1er décembre - Drôme

Vie s'colère - 1er décembre 2020 - revendications


Agenda

<<

2021

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031