Fin d’année des AED : ne nous laissons pas faire !

vendredi 4 juin 2021

La fin d’année est une période charnière pour les AED. Vous trouverez dans cet article des informations essentielles, réunies en une lettre d’information les droits, sur les travaux en cours, des contacts, etc. A imprimer et diffuser sans modération dans vos établissements !

Télécharger la Lettre AED de Juin 2021 ci-dessous !

PDF - 59.7 ko
Lettre AED Juin 2021

En cette fin d’année scolaire 2021, voici quelques informations importantes destinées aux Assistant-e-s d’éducation. L’année a été chargée pour notre métier, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer ! Entre le Covid et ses protocoles sanitaires, les « confinements » et les abus des chef-fe-s au travail, notre colère du manque de reconnaissance et les grèves attenantes… il y a beaucoup à dire et à construire. En attendant, voici quelques informations très concrètes sur la fin d’année.

Non renouvellement des contrats : des recours sont possibles

Nous signons des CDD pour une année, pour une durée maximum de 6 ans. Il arrive maintenant le moment de renouveler nos contrats pour la rentrée scolaire 2021, et cela n’est pas toujours évident car il y a parfois une « pression » au non-renouvellement des contrats AED. Il existe quelques règles qui encadrent le (non)renouvellement des contrats : les chef-fe-s ne peuvent pas faire ce que bon leur semble. Les abus sont fréquents, et il convient notamment de vérifier : le délai de prévenance, l’entretien préalable au non-renouvellement, la motivation du non-renouvellement. En juin 2020, le Tribunal Administratif de Marseille a d’ailleurs donné raison à une AED qui avait contesté son non renouvellement. Ne nous laissons pas faire ! Si vous rencontrez des problèmes, vous pouvez vous défendre : contactez-nous pour obtenir des conseils et de l’aide.

Changement d’horaires et de services : pas n’importe comment !

Avec la fin d’année, nos emplois du temps et nos missions peuvent être bouleversés. Quelques rappels. Les « heures administratives » : il n’existe pas, en réalité, d’heures administratives qui seraient différentes des autres ; nous devons effectuer 1607 heures dans l’année (pour un temps plein sans statut étudiant), réparties sur 39 semaines dont 36 semaines devant les élèves. La prévenance : si vos chef-fe-s désirent changer votre emploi du temps pour cette fin d’année, rappelez-vous qu’ils-elles ont l’obligation de respecter un délai de prévenance de 7 jours. Enfin, pour les AED en poste sur les internats : vos chef-fes vous demanderont peut-être de basculer votre temps de travail sur l’externat ; cela est possible à condition que vous ayez signé un contrat de travail mentionnant « internat et externat », sinon ce n’est pas possible. Si vous avez des questions sur ces points là, contactez-nous.

Surveillance des examens : c’est pas notre mission !

La fin d’année est la période dédiée aux examens en tout genre dans les collèges et les lycées. Les personnels AED sont souvent mobilisés sur des tâches de renfort pour la préparation des salles, la surveillance des couloirs, l’aide au secrétariat. Mais attention : la surveillance des épreuves ne relève normalement pas des missions des AED. C’est une mission avec des responsabilités spécifiques. Si les chef-fe-s veulent nous attribuer à cette tâche, cela doit faire l’objet d’un ordre de mission écrit (signé du proviseur/principal de l’établissement) ; dans le cas contraire, nous devons refuser de surveiller des examens. En cas de problème dans votre établissement, ou si vous avez besoin de soutien : contactez nous.

Améliorer nos conditions de travail : plusieurs pistes en cours

Concernant d’abord le forfait mobilité durable : il s’agit d’une « prime » qu’on peut toucher si on se déplace à vélo pour venir travailler. Nous avons relevé des discriminations dans l’attribution de ce forfait aux AED, qui est un droit. Nous avons contacté le rectorat à ce propos et avons pu identifier quelques failles dans la communication, ainsi que les interlocuteur-trices concerné-e-s. Si vous n’avez pas été informés et/ou si on vous a refusé ce forfait, des recours sont possibles : contactez-nous et on vous donnera le mode d’emploi. A propos de communication justement, nous constatons régulièrement que l’administration ne fournit pas / n’utilise pas systématiquement les messageries professionnelles pour communiquer avec les AED. Cette situation est problématique sur de nombreux plans : problème de diffusion des informations officielles (par exemple le forfait mobilité durable), intrusion des communications professionnelles dans des espaces de la vie privée, etc. Nous travaillons pour voir comment améliorer la situation. Aussi, afin de défendre les collègues AED qui se retrouvent en procédure de licenciement, un-e AED de notre syndicat siégera dès septembre à la Commission consultative paritaire de l’académie : c’est une instance obligatoire, qui doit donner son avis dans le cadre des procédures de licenciements. Enfin, pour continuer d’échanger et de se former collectivement sur notre métier : nous comptons relancer de nouvelles sessions de « Stage AED » dès septembre. Si vous avez envie de proposer des dates / des lieux pour ce stage, n’hésitez pas à nous faire signe, c’est bienvenue.

Faire collectif pour se serrer les coudes

Pour tout ce qui vient d’être dit ci-dessus, mais aussi pour faire face à toutes les galères de notre travail au quotidien, et pour porter collectivement des revendications sur la déprécarisation de notre statut, les AED ont besoin de se soutenir mutuellement. Pour cela, nous appelons tou-te-s les AED à se réunir, dans un collectif autonome ou dans un syndicat existant. Nous souhaitons également mettre en place une sorte de réseau de soutien spécifique par et pour les AED, afin que nous puissions nous soutenir / nous conseiller entre nous : si vous êtes intéressé-e-s pour faire partie de ce réseau de soutien, contactez-nous. Enfin, nous nous réunissons prochainement pour faire le point sur tout ce qui peut être mis en œuvre, dans le cadre syndical et/ou collectif, pour les AED : si vous avez des idées ou des envies de participer, dites le nous !

Des coordonnées pour rester en contact

  • Savoie : permanences tous les mardis à Chambéry. Vous pouvez contacter Elodie (Assistante d’éducation et membre du bureau de SUD Education académie de Grenoble section Savoie) : par mail en écrivant à savoie@sudeducationgrenoble.org ou par téléphone au 06 14 16 39 49
  • ou alors voir les contacts des autres sections du syndicat

Agenda

<<

2021

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois