Pour les AESH : Toutes & tous en grève le mardi 19 octobre !

AESH nous avons encore beaucoup de choses à gagner, il faut poursuivre la mobilisation !
samedi 9 octobre 2021

- ARDÈCHE : Aubenas, 10h, local Solidaires Maison des Syndicats.
- DRÔME : Valence, 15h, DSDEN, avec audience à 15h30 / Romans, 12h15-14h, lycée du Dauphiné / Crest, 12h15, lycée Armorin.
- ISÈRE : Grenoble, 14h, rectorat.
Appel de l’intersyndicale à rejoindre le cortège à Paris le 19 octobre (jour du vote à l’Assemblée nationale du projet de loi de finances 2022). Montée en train prise en charge par les syndicats : départ à 6h19 gare de Grenoble. Merci d’envoyer un mail à sudeducationgrenoble@gmail.com
- SAVOIE : Chambéry, 14h, DSDEN.
- HAUTE-SAVOIE : 14h30, DSDEN, Annecy

Depuis la création des PIAL (Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisés), nous constatons le résultat sur le terrain : une désorganisation totale, un nombre d’élèves par AESH en augmentation et des élèves non-accompagné·es faute de personnels.
C’est la logique de rentabilisation des moyens induite par les PIAL qui est à l’œuvre. Alors que le nombre d’élèves en situation de handicap qui ont droit à une aide humaine est en augmentation, le nombre d’AESH ne permet pas de répondre aux besoins. On nous demande donc d’accompagner de plus en plus d’élèves, pour des quotités horaires de moins en moins importantes, au détriment des conditions d’accompagnement des élèves et de nos conditions de travail.
L’autoritarisme à l’œuvre dans toute l’Éducation nationale ne nous épargne pas : beaucoup de collègues sont sous pression, le cadre des missions n’est pas toujours respecté, les injonctions contradictoires sont nombreuses. À cela s’ajoute les conditions salariales très précaires.
Pourtant, à la fin de l’été, le ministre Blanquer annonçait partout une revalorisation salariale d’ampleur pour les AESH. Fin août, un décret a été publié, fixant une grille indiciaire applicable sur tout le territoire, mettant ainsi un terme aux inégalités de rémunération d’une académie à l’autre.
Ces augmentations sont minimalistes et bien loin de nos revendications. Cependant si le ministre Blanquer s’est senti dans l’obligation d’annoncer cette revalorisation alors que tout était au point mort depuis des mois, c’est bien grâce à notre mobilisation sans précédent des 8 avril et 3 juin dernier ! Celle-ci doit se poursuivre car il y a encore beaucoup de choses à gagner.


SUD éducation appelle les AESH, et l’ensemble des personnels de l’éducation, à se mettre en grève le mardi 19 octobre, journée de mobilisation nationale et intersyndicale.


Pour les AESH, SUD éducation revendique :
⮊ la création d’un statut d’éducatrice·teur scolaire spécialisé·e ;
⮊ la reconnaissance d’un temps plein pour 24 heures d’accompagnement auxquelles s’ajoutent les heures connexes pour le travail de préparation, de suivi et de concertation ;
⮊ l’accès à la prime REP/REP+ au même titre que les autres personnels ;
⮊ l’abandon des PIAL et de la logique de mutualisation ;
⮊ une véritable formation initiale et continue.


Revalorisations salariales
Fin août, le ministère de l’Éducation nationale a fait paraître un décret et un arrêté relatifs à la rémunération des AESH au Journal Officiel. Cela fait suite aux annonces faites en juin dans le cadre des conclusions du Grenelle de l’octroi d’une enveloppe budgétaire consacrée au salaire des personnels accompagnant-e-s.
Notre salaire est calculé sur la base d’un indice de rémunération, multiplié à un point d’indice et rapporté à la quotité de travail. Jusqu’alors une grille de revalorisation indiciaire était annexée à la circulaire Cadre de gestion du 5 juin 2019 mais sans que celle-ci s’applique de fait pour les personnels : chaque académie avait la latitude de faire à sa sauce.
Le décret n°2021-1106 du 23 août 2021 impose donc une grille de revalorisation indiciaire sur tout le territoire. Elle est précisée par l’arrêté du 23 août 2021 relatif à l’échelonnement indiciaire des accompagnant-e-s des élèves en situation de handicap et comprend 11 échelons. Le passage d’un échelon à l’autre s’effectuera tous les trois ans.
De manière rétroactive en date du 1er septembre 2021, les indices de rémunération de l’ensemble des AESH devront donc être revalorisés selon le schéma suivant :
- au premier CDD de trois ans : échelon 1 correspondant à l’indice brut 359 (indice majoré 335) pour un traitement net de 1 335 euros pour un temps plein et 814 euros pour un 61%,
- au second CDD de trois ans : échelon 2 correspondant à l’indice brut 374 (indice majoré 345) pour un traitement net de 1 374 euros pour un temps plein et 838 euros pour un 61%,
- à la signature du CDI, soit six ans d’ancienneté : échelon 3 correspondant à l’indice brut 388 (indice majoré 355) pour un traitement net de 1 413 euros pour un temps plein et 861 euros pour un 61%.
Selon l’académie cela devrait se faire au plus tôt sur la paye de novembre.
On voit bien avec cette nouvelle grille de rémunération que les bas salaires sont la conséquence des temps incomplets imposés ! Pour augmenter les salaires des AESH, il faut reconnaître que 24h d’accompagnement c’est un temps plein avec une rémunération à 100% ! Au traitement annoncé dans cette grille, il faut ajouter diverses indemnités (indemnité de résidence, supplément familial de traitement…).
Nouvelle grille salariale des AESH :

Ancienneté Echelon Indice brut Indice majoré Exemple quand on est à 100 % Exemple quand on est à 61%
Recrutement 1 359 335 1335€ 814€
Après 3 ans 2 374 345 1374€ 838€
Après 6 ans 3 388 355 1413€ 861€
Après 9 ans 4 404 365 1454€ 886€
Après 12 ans 5 422 375 1494€ 911€
Après 15 ans 6 437 385 1524€ 929€
Après 18 ans 7 450 395 1574€ 960€
Après 21 ans 8 463 405 1615€ 985€

Prime REP et REP+
Des collègues ont attaqué leur rectorat au Tribunal Administratif sur l’inégalité de traitement que constitue l’absence de prime REP pour les AESH qui y travaillent. Si une décision favorable est rendue, elle s’appliquera à tou·tes, bravo à elles·eux !

JPEG - 14 ko

Dossier complet de la Fédération SUD éducation

Le guide syndical AESH de SUD éducation
Contrat, affectation, renouvellement, CDIsation, missions, temps de travail, salaire, congés et autorisations d’absence, droits médicaux, droits syndicaux… Se défendre pour faire respecter nos droits et en revendiquer de nouveaux : c’est l’objectif de ce guide. JPEG - 8.2 ko

PDF - 478.1 ko
Tract AESH 19/10/21

Agenda

<<

2021

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois