Bulletin erratique SUD éducation Ardèche

juin 2022
lundi 20 juin 2022

Juin 2022

Au menu :
1) Canicules : des outils pour agir sur les effets et les causes du dérèglement climatique
2) La correction numérisée des copies : c’est toujours NON !
3) Conditions de rentrée 2022 : il y a de quoi s’inquiéter  !
4) Pour combattre les inégalités, un plan d’urgence pour l’éducation, et vite  !
5) AESH : signature du contrat, ce à quoi je dois faire attention  !
6) Salaires : à quand de vraies augmentations  ?
7) Le simulateur de perte de salaire, c’est ici !
8) Report de l’âge de la retraite : stop aux mensonges !

1) Canicules : des outils pour agir sur les effets et les causes du dérèglement climatique

SUD éducation porte des revendications sur la justice sociale et environnementale dans le secteur de l’Éducation nationale. Zoom sur les outils disponibles pour les personnels en période de vague de chaleur, et sur nos revendications pour lutter contre le dérèglement climatique.
Accéder aux outils

2) La correction numérisée des copies : c’est toujours NON !

Une injonction contradictoire, du temps perdu, des tâches abrutissantes et néfastes pour notre santé, un coût écologique très conséquent, la standardisation, l’automatisation et le remplacement des travailleurs et travailleuses par des machines, la surveillance généralisée… Refusons de corriger sur Santorin ! Résistons aux injonctions ! Non à la correction numérisée des copies !
Lire l’article
JPEG - 40.4 ko

3) Conditions de rentrée 2022 : il y a de quoi s’inquiéter  !

SUD éducation a alerté le Ministère de l’Éducation nationale à de nombreuses reprises depuis la crise du Covid : il faut impérativement ouvrir des postes pour améliorer les conditions de travail, pour lutter contre les inégalités scolaires et sociales et il faut revaloriser les salaires des personnels afin de rendre les métiers les plus attractifs.
Au contraire, en 5 ans, Blanquer a supprimé 7 900 postes dans le second degré soit l’équivalent de 166 collèges. Les effets de ces suppressions de postes sont déjà visibles et les équipes de SUD éducation ont interpellé l’administration au sujet des classes sans enseignant-es tout au long de l’année. L’égalité de traitement des élèves sur le territoire est mise à mal : dans de nombreux collèges, les élèves de troisième vont passer l’épreuve de technologie sans avoir eu cours de technologie cette année !
De même, dans le 1er degré, les créations de postes de ces dernières années ne permettent pas d’assurer les remplacements des personnels absent·es ou la compensation des temps partiels qui sont de plus en plus souvent refusés dans les départements.
Lire le tract

4) Pour combattre les inégalités, un plan d’urgence pour l’éducation, et vite  !

Alors que la crise sanitaire a agit comme un révélateur des inégalités et des carences de financement comme de moyens humains des services publics, le gouvernement continue le démantèlement du service public d’éducation. 
Les moyens ne sont pas à la hauteur des besoins hérités de la situation. S’ajoute à cela la mise en œuvre de la réforme du baccalauréat et des lycées : inégalités entre établissements du fait des choix de spécialités, inégalités socio-culturelles exacerbées par le grand oral, désorganisation généralisée.
Dans le premier comme dans le second degré, les moyens alloués sont insuffisants pour assurer l’accompagnement des élèves à besoins particuliers : l’inclusion des élèves en situation de handicap se fait sans moyens suffisants, les personnels AESH attendent toujours un statut de la fonction publique et un salaire digne de ce nom, les RASED et les établissements spécialisés sont réduits à peau de chagrin. De même, les classes d’accueil pour les élèves allophones ne bénéficient pas des moyens nécessaires. Enfin, l’éducation prioritaire, censée réduire les inégalités, est en passe d’être démantelée par une nouvelle réforme inacceptable.
Pour faire face à ce constat alarmant, SUD éducation met à jour son plan d’urgence pour l’éducation.
Lire le tract

5) AESH : signature du contrat, ce à quoi je dois faire attention  !

Tout au long de cette fin d’année scolaire, de nombreuses·eux collègues AESH vont devoir signer un renouvellement de contrat, en CDD ou en CDI. En effet, les premiers CDD de trois ans arrivent à terme au 31 août 2022.
Ce qu’il faut savoir

6) Salaires : à quand de vraies augmentations  ?

La mobilisation contre la réforme des retraites de 2019 a mis au jour le fort mécontentement des personnels de l’Éducation nationale quant à leur rémunération.
Depuis, le gouvernement a multiplié les annonces sans pour autant améliorer véritablement notre pouvoir d’achat : les primes attribuées n’ont pas permis de revaloriser véritablement la rémunération des personnels. Les conditions de la rentrée 2022 sont alarmantes : un manque d’enseignant·es est à prévoir selon les disciplines et les départements. Les bas-salaires sont en partie responsables de la faible attractivité des métiers de l’éducation.
SUD éducation fait le point sur les annonces survenues depuis le Grenelle de l’Éducation et porte des revendications pour la revalorisation de nos salaires.

7) Le simulateur de perte de salaire, c’est ici !

Agent⋅es de la fonction publique, calculez l’impact de l’inflation sur votre salaire...
Le simulateur de perte de salaire, c’est ici !

8) Report de l’âge de la retraite : stop aux mensonges !

La réforme des retraites bis est déjà dans les startings blocks de ce gouvernement. On sera obligé de travailler plus longtemps, et progressivement jusqu’à 65 ans soit-disant pour sauver le système des retraites ! Les arguments pour légitimer cette contre-réforme foisonnent… et ne tiennent pas !
Lire l’article
JPEG - 3.8 ko

PDF - 210.8 ko
BM SUD 07 - juin 2022

Agenda

<<

2022

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois