Défaut de paiement indemnité compensatrice CSG pour les AED et les AESH

SUD Lutte de Classes - éducation écrit au rectorat
jeudi 21 juillet 2022

Nous avons été contactés par des AED nous signalant qu’ils ne percevaient plus l’indemnité compensatrice CSG.
SUD Lutte de Classes - éducation a écrit un courrier au rectorat pour exiger que la situation de tous les AED et AESH qui ne reçoivent pas ou plus l’indemnité compensatrice CGS soit régularisée et que cette indemnité leur soit versée, avec rétroaction.

A Grenoble, le 05/07/2022
SUD Lutte de Classes - éducation
3, rue Garcia Lorca - 38100 Grenoble

A l’attention de Mme la rectrice,
le service juridique du rectorat de Grenoble,
monsieur le proviseur du lycée Vaucanson,
Mme Brick gestionnaire chargée de la paye des AED au lycée Vaucanson

Objet : Défaut de paiement indemnité compensatrice CSG pour les AED

Nous avons été contactés par un AED, nous signalant qu’il ne percevait plus l’indemnité compensatrice CSG.
Un courrier à ce sujet a été envoyé au lycée Vaucanson par l’AED en question, en lettre suivie, le 14 février 2022 et reçu le 16 février 2022, sans réponse. Un mail a ensuite été envoyé, reçu et lu (accusé de réception) le 23 mars 2022, sans réponse. Le syndicat SUD Lutte de Classes - éducation a donc contacté le lycée Vaucanson par téléphone et par mail (le 15/06), la réponse qui lui a été apportée est la suivante : les AED, payés au niveau du Smic, n’ont plus le droit à cette indemnité. On lui a ensuite signifié « adressez vous au service juridique du rectorat mais je sais que les aed aesh n’y ont pas le droit. » Or rien ne permet d’affirmer cela, le comité technique ministériel du 30 janvier 2019 ré-affirme bien que les AED et les AESH en poste avant 2018 ont droit à l’indemnité compensatrice CSG, étant entendu que les renouvellements de contrat ne comptent pas pour des interruptions. Il y a également été précisé que les rectorats en seraient informés.
Cette indemnité compensatrice est un droit pour les personnels précaires que sont les AED et AESH. Les fonctionnaires n’ont aucune difficulté pour la recevoir. Il est donc vraiment regrettable voire difficilement admissible que des personnels précaires aient besoin de se battre pour faire respecter ce droit. Souvent peu informés sur leurs droits, il leur est difficile de les faire respecter. Combien d’AED et peut-être d’AESH sont privés depuis longtemps de ce à quoi ils peuvent prétendre et qui améliorerait une paye déjà trop insuffisante ? Cela a d’ailleurs également été le cas souvent sur la prime REP ou REP +. Et l’absence encore à ce stade de décrets d’application concernant la possible CDIsation des AED, alors même que certains se demandent s’ils pourront continuer à exercer ce métier à la rentrée prochaine, ne fait que renforcer pour nos collègues le sentiment de mépris de la part de l’administration. N’oublions pas que derrières ces obstacles administratifs, il y a des vies et beaucoup de soufffrance et de désespoir.
Le syndicat SUD Lutte de Classes - éducation exige donc qu’au plus vite la situation de tous les AED et AESH qui ne reçoivent pas ou plus l’indemnité compensatrice CGS soit régularisée et que cette indemnité leur soit versée, avec rétroaction.
Nous vous prions, Madame, Monsieur, de croire à notre attachement au service public d’éducation.

Pour SUD Lutte de Classes - éducation,
La Secrétaire du syndicat,
Anaïs GIORDANO

PDF - 203.5 ko
Courrier rectorat indemnité CSG AED - SUD LDC - 05.07.22

Agenda

<<

2022

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois