GRÈVE DES EXAMENS

Et si on agissait pour gagner ?
vendredi 24 mai 2019
par  Régis

Alors que nous sommes majoritaires à être contre les réformes Blanquer et de la Fonction Publique, le rapport de force n’est pas suffisant et la grève ne se généralise pas. Des pressions et répressions s’abattent sur des collègues, certain.es détournent le regard alors que d’autres enragent.
Chacun.e a de bonnes raisons pour ne pas participer à la construction collective d’un mouvement contestataire souhaitant remporter la bataille : trauma de 2003, crédits, classe à examens, journées isolées sans perspective, défaitisme, aquaponey, absence de stratégies syndicales communes …
Pourtant

Pourtant nous avons du pouvoir : sans nous pas d’examen !
Pas d’examen et le flux d’élèves que doit gérer l’Education nationale ne peut se faire.
Des appels à la grève des examens se généralisent (AG Bac pro 93….)

Nous avons quelques semaines pour se donner du courage et l’organiser avec :
- sa préparation dans le cadre des moyens syndicaux tels que RIS et HMI (avant mi-juin)
- une journée de grève la veille des épreuves (vendredi 14 pour le bac et mercredi 26
pour le brevet)
- Des déclarations collective de grève (par établissement, secteur, discipline, syndicat…)
- Des communiqués de presse et sur les réseaux sociaux
- Des caisses de grèves abondées par les non convoqué.es.

PDF - 897 ko
Tract Sud éduc - grève des examens

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 15 mai 2020

Publication

769 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
157 Auteurs

Visites

24 aujourd’hui
65 hier
276110 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés