Motion contre les E3C

E3C : épreuves communes de contrôle continu en 1ère pour le nouveau Bac
jeudi 5 décembre 2019

Motion contre les E3C

Les professeurs du lycée ................................. expriment leurs inquiétudes et leur désaccord quant au principe des épreuves E3C qui ne répondent ni à leur souci d’équité ni à leurs exigences pédagogiques.

- Avec ces nouvelles épreuves, le ministère de l’Éducation Nationale a mis en place une machine qui met les élèves et les enseignants sous pression tout au long de l’année, et qui ne permet pas la passation des épreuves dans des conditions correctes d’examen (un élève par table, des tables étiquetées, deux surveillants par salle, un créneau horaire commun à tous les élèves, un sujet commun à tous les candidats). De plus, certaines de ces épreuves sont prévues pour le mois de janvier et les banques de sujet ne sont toujours pas disponibles en cette fin novembre 2019. Nous ne sommes donc pas en mesure de préparer correctement nos élèves. Enfin, comme les sujets des épreuves d’E3C « peuvent être choisis par classe ou par créneaux de convocation » (DGESCO, octobre 2019) cela ne permet pas de garantir l’équité entre les candidats.

- En outre, il n’est prévu aucune décharge horaire, aucune indemnisation pour les correcteurs. Toutes les épreuves du baccalauréat doivent être indemnisées, les textes réglementaires existent pour cela (arrêté du 13 avril 2012). La correction dématérialisée représente premièrement une surcharge de travail pour l’administration et deuxièmement pose un problème de correction, en effet notre établissement n’est pas équipé pour permettre la correction informatique des copies sur place par les enseignants pendant la journée. Enfin, le fait qu’une commission d’harmonisation puisse modifier la notation d’un ensemble de copies, remet en cause le travail des correcteurs et contrevient aux pratiques en vigueur jusqu’à ce jour pour les épreuves écrites du baccalauréat. Nous voulons pouvoir corriger sereinement nos copies et remplir notre mission de la meilleure manière possible tout en continuant à fournir le travail de qualité auquel nos élèves ont droit.

C’est pour cela que nous demandons l’abrogation de la réforme du baccalauréat, l’annulation de la première session d’épreuves communes et la transformation des la session du troisième trimestre en épreuves nationales.

Les enseignants du lycée ...............................


Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 15 mai 2020

Publication

769 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
155 Auteurs

Visites

2 aujourd’hui
42 hier
275469 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés