"Une rentrée normale" monsieur le Ministre, vraiment ?

jeudi 10 septembre 2020

Après une fin d’année scolaire totalement improvisée, où les personnels ont dû composer avec les injonctions contradictoires du Ministre, l’imposition du numérique et les inquiétudes liées à la situation sanitaire, l’année 2020-2021 s’annonce absolument chaotique.

La rentrée 2020 : le grand flou !

Il aura fallu attendre fin août pour que le Ministre sorte de son silence pour présenter sa copie… mais sa copie est vide ! Le protocole sanitaire imposé ne répond pas au nécessaire principe de précaution. Seuls les masques sont obligatoires, mais sans être fournis aux élèves ! Une fois de plus c’est donc aux personnels de trouver des solutions de fortune, sans moyens supplémentaires, pour faire face à la crise sanitaire et ses conséquences sur les conditions de travail et d’apprentissage. Cette improvisation, le manque de communication directe aux personnels et l’absence de concertation sont encore la preuve que le Ministre méprise les personnels et que le bon fonctionnement du service public de l’éducation n’est pas son objectif.

Face à la crise, Blanquer répond : évaluation, formatage !

Alors que les mois de confinement ont accentué les disparités scolaires et sociales, rendant plus que jamais nécessaires le recrutement massif de personnels d’accompagnement et d’enseignants, l’allègement des effectifs par classe et l’aménagement des programmes, le Ministre impose des évaluation nationales « musclées ». En quoi la multiplication de ces évaluations standardisées de la maternelle au lycée permettrait-elle de lutter contre les inégalités et d’accompagner sereinement des élèves bousculés par la crise sanitaire dans leur rentrée ? A l’inverse, ces évaluations permanentes ne font que mettre la pression sur les enfants et leurs familles et encouragent ces dernières à avoir recours à des prestataires privés qui les prépareraient à ces tests formatés. Les annonces du Ministre n’auront donc pour seuls effets de classer davantage les élèves et de favoriser l’ouverture d’un marché privé de l’éducation. Enfin, l’imposition de ces évaluations nationales est une attaque de plus de la liberté pédagogique des enseignant.es qui pourtant connaissent leur métier et leurs élèves et savent comment et à quel moment il convient de les évaluer pour que cela leur soit véritablement profitable.

Pour faire face au renforcement des inégalités scolaires, aux inquiétudes liées à la situation sanitaire, à l’accélération de la privatisation de l’Education Nationale, Sud éducation Grenoble revendique :

  • l’allégement des programmes et la suppression des évaluations anxiogènes (E3C, tests de positionnement…) ;
  • la réduction des effectifs de classe qui permet à la fois de prévenir les risques sanitaires liés à promiscuité et d’apporter l’accompagnement dont les élèves ont réellement besoin ;
  • le recrutement massif de personnels éducatifs (enseignants, AED, AESH) pour réaliser l’accompagnement des élèves et pallier les absences légitimes des personnes vulnérables et malades ;
  • le recrutement de personnels territoriaux pour permettre un nettoyage et une désinfection régulière des locaux sans surcharge de travail ;
  • la distribution gratuite pour tous.tes des équipements de protection obligatoires (masques) ;
  • la possibilité d’accéder à la Médecine du travail et à des tests de dépistage Covid sur le temps de travail.

Face à cette rentrée anxiogène et chaotique ne restons pas isolé.e.s. Inversons le rapport de force, mobilisons-nous et imposons l’école que nous voulons par la lutte et la grève !
Sud éducation Grenoble appelle à la grève à partir du 17 septembre


Documents joints

PDF - 215.4 ko

Agenda

 

2020

 

 

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 27 octobre 2020

Publication

785 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
209 Auteurs

Visites

99 aujourd’hui
161 hier
289851 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés